Cameroun - Exactions sur les populations: 11 soldats sanctionnés à Ebolowa - Le communiqué du Ministre de la Defense

Le communiqué de presse du Ministre délégué à la présidence chargé de la Défense parvenu à notre Rédaction.

image1.jpg

Le Ministre délégué à la présidence chargé de la Défense informe l'opinion nationale de ce que, dans la nuit du 13 au 14 septembre 2013 à Ebolowa, de jeunes soldats en fin de formation élémentaire de spécialité (FES) au 11e bataillon d'infanterie motorisée (11° BIM), ont commis des exactions sur des populations civiles, qui se sont soldées par des dégâts corporels et matériels importants.

Suite aux investigations menées, onze soldats ont été identifiés comme auteurs desdites exactions. Ceux-ci ont été punis et traduits devant le conseil de discipline, qui siègera dans les prochains jours, conformément au règlement de discipline générale dans les forces de défense. De même, la survenance de ces graves incidents ayant mis en évidence des défaillances dans l'encadrement de la troupe, le commandant du 11e bataillon d'infanterie motorisée et le responsable de l'instruction ont également été punis.

Le Ministre délégué à la présidence chargé de la Défense tient à réaffirmer l'exigence de la discipline comme étant la force principale des armées, et de ce fait la détermination résolue du haut commandement à sanctionner sévèrement toute dérive, d'où qu'elle vienne.

(é) MEBE NGO'O Edgard Alain

© Cameroon Tribune

Commentaires (1)

1. Bernard 22/09/2013

Ces sanctions doivent être multipliées, car l'armée se doit de comprendre qu'elle est faite pour veiller sur les populations, non pour les traumatiser

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau