Cameroun - Enrichissement illicite : Le Dg des Douanes entendu à la Pj

libom-likeng-minette-douane.jpg

Cameroun - Enrichissement illicite : Le Dg des Douanes entendu à la PjL’audition de Libom Li Likeng Minette, mardi dernier, ferait suite à la découverte d’importantes sommes d’argent dans le compte de son fils.

Lequel serait sans emploi aux États-Unis. Mme le directeur général des Douanes a fait silence radio sur son passage à la direction de la police judiciaire du centre (Dpj). Un fait qui contraste avec la nature de ce gestionnaire de crédit public dont l’exhibitionnisme médiatique à outrance se passe de commentaires.

Surtout quand il s’agit pour elle de faire parler de ses «brillantes performances» ou encore de braquer les projecteurs sur ses tournées aussi banales que routinières.

Le 19 février, Libom Li Likeng s’est rendue sans tambour ni trompette à la Dpj, sise à Yaoundé au lieu dit Elig-Essono. Elle déferrait ainsi à une convocation, reçue quelques jours plus tôt, et portant sur la découverte d’une forte somme de Fcfa dans le compte de son fils aîné, Ézéchiel Dissack Delon. Certaines sources audacieuses parlent de 09 milliards. Ézéchiel Dissack Delon (enfant né du premier de ses trois mariages connus) résiderait dans une ville états-unienne, rapporte une source bien renseignée. A la Dpj, l’information n’est pas officiellement confirmée. Mais sous anonymat, on certifie que la directrice des douanes y a fait l’objet, le mardi 19 février, d’un interrogatoire «de longue durée». Sans autre précision.

Fbi ?

Avançant dans ses investigations, votre journal a découvert que c’est la police fédérale américaine (puis connue sous l’abréviation Fbi) qui aurait mis la puce à l’oreille de son homologue camerounaise. Ézéchiel Dissack Delon, 23 ans, aurait attiré sur lui l’attention du Fbi par ses dépenses extravagantes. Une enquête sur ses finances aurait pointé le décalage entre son occupation (il serait étudiant) et son volumineux compte bancaire. L’on pourrait donc penser que c’est précédé du soupçon d’être la vraie propriétaire des 09 milliards que Mme Libom Li Likeng est arrivée à la Dpj. Cependant, le fait qu’elle en est repartie comme elle est venue traduit-il l’absence de lien entre elle et le compte bancaire dans lequel son fils puiserait à volonté ? D’un autre côté, le Fbi dit-on, n’a-t-il pas alerté les autorités locales que parce que la source des fonds bancaires est camerounaise ?

On imagine bien que la fortune du fils aîné de Mme Libom aurait été bâtie sur quelque délit commis en territoire américain que le Fbi l’eût interpellé, pour le présenter aussitôt à un juge. Pour avoir réponse à nos questions, et surtout apporter à l’opinion une information équilibrée, La Météo a adressé la semaine dernière une lettre de recoupement d’information à Mme le directeur des Douanes. Ce fut ahurissant. Rebuffade. Après le silence de mort réservé à notre premier fax, une équipe de votre journal s’est rendu au siège de la Douane (situé non loin de l’ambassade de Chine à Yaoundé).

Passées les présentations, la secrétaire de la Dg se montrera d’une humeur particulièrement acariâtre contre les émissaires de La Météo. Sans raison valable, d’un zèle pitoyable, ignorante de la déontologie de sa profession qui, sur ce point, lui fait obligation de réceptionner le courrier de sa hiérarchie directe et de le lui transmettre, cette secrétaire dont l’amateurisme n’honore pas la Douane s’entêtera dans son refus de prendre et d’accuser réception de la correspondance de la Météo. Oubliant que l’appréciation revient exclusivement à sa patronne, et trahissant de ce fait éloquemment l’étendue de son incompétence, elle se fendra de cette affirmation sidérante, parce que sortant de la bouche d’une secrétaire, qui dans l’administration n’est assujettie qu’au seul devoir de courroie de transmission : «votre information-là n’est même vrai… »

Peut-on se prévaloir de sa propre turpitude ? Un deuxième fax, infructueusement, des heures plus tard sur le même sujet achèvera de convaincre la rédaction de votre journal que Mme Libom Li Likeng a opté pour le mutisme. Déjà, la semaine dernière, La Météo, citant des sources introduites, annonçait l’arrestation de la Dg des Douanes. Arrestation consécutive à des crimes économiques mis à jour par des enquêteurs méticuleux. Au moment où l’enfer des déchus tend à s’ouvrir devant elle, n’y a-t-il pas lieu de recommander à Mme Libom non pas un avocat mais un pasteur exorciste. Et un vrai ?

© La Météo : Mamouda Labaran

Commentaires (3)

1. xxxl 26/02/2013

non,mais qui a écrit ce torchon ??? arrêtez de salir le nom des gens !!!

2. tapet fernand 26/02/2013

xxxI retien que tu es un oiseau de mauvais ogure ce sont les gens comme vous qui n'aimez pas la vérité pendant que les gens souffrent au pays un pied plat comme celui là se permet de gaspiller en longueur de journée l'argent qui pouvait nous aider à trouver des emplois ici je dit:c'est pas sérieux tout ça

3. zoulou 28/02/2013

vous écrivez n'importe quoi!!!! le DG des douanes a la possiblité de justifier ses avoirs financiers au regard des avantages dont elle jouit au sein de son administration! et puis avant de parler de détournement, quelles caisses gère t'elle??????

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau