Cameroun - Enrichissement illicite: La police enquête sur Alain Edgard Mebe Ngo’o

Un rapport confidentiel commis par la direction des renseignements généraux et daté du 14 janvier 2014 circule en ce moment dans les milieux de la police, au sujet de la fortune présumée de l’actuel ministre de la défense.

Edgar alain mebe ngoo 1

Il y’a quelque chose de surprenant et de bien curieux, dans ce rapport commis par la direction des renseignements généraux, au sujet de la richesse présumée du ministre de la défense. Même si en compulsant le document qui inventorie les biens supposés mal acquis d’Alain Edgar Mebe Ngo’o, le commun des Camerounais aurait du tournis: 934 milliards de nos francs, montant cumulé de ses comptes bancaires ; des hôtels de grand luxe ; des villas cossues disséminées aux quatre coins du Cameroun, des grosses cylindrés, et tutti quanti.

Il reste flagrant que l’enquête en elle-même n’apporte rien de nouveau, relativement aux éléments fournis par feu Jules Koum Koum dans le cadre de ce même dossier. Quelques indiscrétions rapportent d’ailleurs que c’est la haute hiérarchie de la police qui aurait commandé la nouvelle investigation sur les biens supposés mal acquis d’Alain Mebe Ngo’o. A quelles fins ? On ne saurait le dire, à partir du moment où dans une interview accordée par l’un de nos confrères à Peter William Mandio, un député Rdpc du Mbam-et-Inoubou, l’élu du peuple avait demandé explicitement l’ouverture d’une enquête parlementaire sur la fortune du patron de la grande muette. Entre-temps, nos sources infèrent qu’à l’état actuel, le locataire d’Etoudi n’aurait instruit aucune poursuite, ni enquête sur la personne du ministre Alain E Mebe Ngo’o

. © Yves Junior Ngangue | Cameroon-Info.Net

Commentaires (1)

1. ateba james 30/01/2014

Le même appat ne peut attraper tous les poissons ....

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau