Cameroun - Eliminatoires Coupe du Monde 2014: La CRTV traine Canal 2, STV et Equinoxe TV en justice pour la retransmission des matches

Le Tribunal de Grande instance du Mfoundi à Yaoundé doit siéger le 20 Janvier 2014 sur la plainte de la Cameroon Radio and Televion (Crtv) contre ces trois chaines privées camerounaises. Chacune des trois chaines devraient payer à la Crtv une somme de 100 millions frs pour des dommages et intérêts.

Crtv

 Le Tribunal de Grande instance du Mfoundi à Yaoundé doit siéger le 20 Janvier 2014 sur la plainte de la Cameroon Radio and Televion (Crtv) contre ces trois chaines privées camerounaises. Chacune des trois chaines devraient payer à la Crtv une somme de 100 millions frs pour des dommages et intérêts. Dans une plainte émise le 03 décembre 2013, la Crtv assigne Stv, Equinoxe Tv et Canal 2 international devant le Tribunal de Grande instance du Mfoundi, à Yaoundé, le 20 janvier 2014.

La mère des chaines camerounaises de télévisons et des radios, la Crtv, accuse ces chaines d’avoir diffusé les matches du Cameroun qualificatifs à la Coupe du Monde 2014 «sans autorisation» et «au détriment de la Crtv». Les chaînes de télévision ainsi attaquées en justice sont accusées d’avoir ignoré «les mises en garde et les interdictions de pirater les images qui leur ont été adressés par les ondes» et aussi de «narguer les responsables de la Crtv».

Lors de la diffusion des différents matches, la Crtv sur sa bande d’annonce avait mis en garde les jeunes chaines qui diffusaient son signal sans autorisation. La télévision nationale du Cameroun qui se revendique «titulaire exclusif des droits d’auteur de ses œuvres audiovisuelles sur l’ensemble du territoire camerounais» voudrait voir le Tribunal condamner Canal 2 International, Stv et Equinoxe Tv à 100 millions de francs Cfa (40 millions pour le préjudice moral et 60 millions pour le préjudice financier) au titre des dommages et intérêts.

Elle souhaite aussi voir le tribunal de Mfoundi «ordonner la cessation immédiate des retransmissions des matches de football pour lesquels la Crtv détient des droits exclusifs par les chaînes de télévision défenderesses», au risque pour les trois accusés de devoir payer 1 million de Francs Cfa à titre d’«astreinte comminatoire» pour chaque infraction commise. 

 © Peter KUM | Cameroon-Info.Net

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau