Cameroun - Douala Vème: Françoise Foning... évidemment

Le Rdpc, 1er avec 42% va partager ses sièges avec le Sdf, le Mrc, le Paddec et l'Upc. Les résultats des élections municipales du 30 septembre dernier à Douala 5ème sont connus.

foning-francoise1-thn-475.jpg

Ils ont été lus par le président de la commission communale de supervision desdites élections à Douala 5ème, Me Wapi. Le suspens a duré plus de deux heures, le temps de la lecture. Et les résultats sont les suivants: Le Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc) remporte les élections avec la majorité relative de 42% de voix. Le Social Democratic Front (Sdf occupe la 2ème place avec 27% de voix, suivi du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc), 11% des voix. Le parti des Patriotes démocrates pour le développement du Cameroun (Paddec) occupe la 4ème place avec 07% des voix devant l'Union des populations du Cameroun avec 6% des voix et l'Union nationale pour la démocratie et le progrès (Undp) qui ferme la queue avec 02% des suffrages exprimés.

Ainsi, les cinq premiers partis politiques siégeront au conseil municipal. Sur les 61 sièges de conseillers municipaux, le Rdpc se saisie de 44 sièges. Le Sdf en aura huit (08) le Mrc s'octroie quatre (04) sièges devant l'Upc, trois (03) sièges et le Paddec, deux (02) sièges et seul l'Undp ne siégera pas au conseil communal de la mairie de Douala 5ème. Ainsi, au terme de cette élection, le Rdpc perd deux sièges contre six pour le Sdf.

L'Upc qui était le troisième parti politique qui siégeait au conseil municipal gagne un siège. Le nombre de partis qui siégeront désormais au conseil municipal passe de trois à cinq. Des résultats qui, pour le Sdf sont une véritable défaite. «Nous nous étions présentés pour gagner la mairie. Notre défaite s'explique par la présence du Paddec et du Mrc qui nous empêchent de gagner la mairie», relève Carlos Ngoualem, tête de liste Sdf. Le Paddec de Me Jean de Dieu Momo et le Mrc de Maurice Kamto font leur entrée au conseil municipal au terme de leur première participation à un scrutin municipal. Françoise Foning conserve donc son siège à la tête de la mairie.

© BLAISE DJOUOKEP | Mutations

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau