CAMEROUN - DERNIÈRE VISITE PRÉSIDENTIELLE À PARIS : NKOTO EMANE NOYÉ DANS UN SCANDALE SEXUEL AVEC UNE FILLETTE DE 16 ANS

david-nkoto-emane160811281.gif

Pendant que le président de la République, logé à l’hôtel Le Meurice lors de sa récente visite de travail à Paris, ainsi que son épouse et la plupart des membres de l’importante délégation qui l’accompagnait, recevait au salon Pompadour les personnalités françaises des milieux politique et économique.

David Nkoto Emane et certains autres membres de la délégation prenaient-ils leur bon temps avec une petite fille de 16 ans, dans une chambre du même hôtel ?

Voilà la rumeur qui, depuis quelques semaines, provoque une véritable onde de choc dans certains milieux de la capitale. Histoire salace de ces affaires de moeurs qui plombent les flancs, de la République.

Qu’une goutte d’eau dans cet océan de médisance où des ragotiers de tout poil répandent leur intox pour se régler quelques comptes politiques ? Enquête.

Depuis le retour au pays de la plupart des membres de l’importante délégation qui a récemment accompagné le président Paul Biya et son épouse à Paris, la rumeur salace sur une affaire de moeurs concernant David Nkoto Emane, se répand vertigineusement comme une traînée de poudre. Même sans que personne n’y croie trop. A travers elle pourtant, les boules puantes valsent, avec leur effet délétère. L’on impute ainsi au Dg de la Camtel d’étranges acoquinements à Paris pour tenter de démontrer par tous les moyens qu’il n’est pas si vertueux qu’il veut bien le paraître aujourd’hui.

Les accusations abondent, même si les certitudes font défaut, pour soutenir la trame de cette petite histoire de partouze et de pédophilie, tout aussi rocambolesque que les scènes de lubricité qui y sont décrites. Cela n’empêche pas que quand la rumeur sur cette affaire retentit dans le sérail, il y a plus de 2 semaines, elle produit l’effet d’une déflagration dans certains salons huppés. Une rumeur qui, en se demandant pourquoi certains trouvent-ils un malin et pervers plaisir à véhiculer des histoires aussi invraisemblables sur d’autres, aurait pu mériter, à plus d’un motif, qu’un simple haussement d’épaule en regrettant surtout cette ambiance de concupiscence et de luxure qui semble prévaloir en hauts lieux. D’abord, par respect de la vie privée des uns et des autres.

Ensuite, par souci très moral d’astreinte éditoriale à ne pas distraire nos lecteurs par d’inutiles histoires de culs qui se racontent dans les caniveaux de la République. Malheureusement nous avons aussi le devoir de donner la bonne information à nos lecteurs, surtout quand, même au travers d’une rumeur salace, on commence à parler avec insistance, dans certains milieux proches des chancelleries occidentales, d’un « vaste réseau de pédophilie à la tête de l’Etat du Cameroun ». Et que prétendent les ragotiers de tout acabit qui, depuis quelques semaines, ont entrepris d’emboucher leurs médisantes trompettes ?

Baiseurs lubriques Ils racontent à tout rompre que depuis quelques années David Nkoto Emane vit en concubinage avec une étudiante camerounaise de 26 ans basée à Nuremberg en Allemagne. Michelle Ava qui répond au numéro de téléphone 0049 15 14 55 257.. y serait en 2ème année de médecine. La rumeur qui fait ronronner de plaisir et d’aise les détracteurs du Dg de la Camtel indique, un peu fatigué des ébats avec Michelle Ava, lors du récent séjour officiel de la délégation camerounaise à Paris, il aurait plutôt jeté son dévolu sur la fraîcheur d’Ashley, soeur cadette âgée de 16 ans de sa concubine attitrée. Une fois secrètement invitée, celle-ci va rapidement faire le voyage de Nuremberg à Paris. Comment cette jeune fille de 16 ans va-t-elle faire pour se retrouver à l’intérieur de l’hôtel Le Meurice où était également logé David Nkoto Emane ?

Voilà la question qui taraude l’esprit de tous ceux à qui on raconte cette affaire de moeurs. Nous avons appris pendant nos investigations que les policiers allemands et français seraient sur la brèche pour trouver une réponse à cette lancinante question en procédant au visionnage des bandes vidéo des cameras de sécurité. Seulement sous des éclairages d’orages, la rumeur fait luire de tous ses feux follets, des versions des faits les plus invraisemblables. Par exemple, qu’au lieu de se la réserver à lui tout seul, David Nkoto Emane aurait associé aux ébats amoureux et enivrants avec la jeune fille de 16 ans, d’autres baiseurs lubriques et méphistophéliques occasionnels. Ce serait, à tout le moins, ce que la jeune fille, répudiée par sa soeur aînée, aurait raconté à sa camarade allemande et à la maman de celle-ci, auprès desquelles elle se serait refugiée.

L’histoire veut qu’une fois de retour à Nuremberg chez sa soeur, Ashley, subitement étreinte par une irrésistible envie de dire toute la vérité à Michelle Ava, sa soeur, passe sans hésiter à table et lui raconte toute sa mésaventure à l’hôtel Le Meurice. Elle en devient amère de colère. Et elle le fait aussitôt savoir à sa soeur en la chassant de son domicile. C’est ainsi que par la suite, Ashley se refugie chez sa camarade allemande dont la mère, informée, saisit aussitôt la police de Nuremberg. De son côté, Michelle Ava ne reste pas les bras croisés. Elle passe un sulfureux coup de fil à son « amant » à Paris.

Pour tenter de ramener le balancier à son point d’équilibre, elle menace même de tout dévoiler à la police. Des vertes et de pas mûres sont balancées à l’emporte-pièce pour faire lever davantage l’orage. On apprend que pour couronner la volée de bois, elle décide par la suite de se confier à un autre « amant » demeuré au pays. On soupçonne aujourd’hui que l’onde de choc volontairement amplifié dans le landerneau serait parti de cette confidence. Ceci à l’insu de Michelle Ava qui doit aujourd’hui s’en mordre les doigts, même si un projet de fuite dans les médias avait déjà été monté par les 2 pour mieux armer la vendetta et faire chanter le Dg de la Camtel. La rumeur dit qu’à un moment, il a flotté dans l’air comme un consensus à l’égard de ce projet, jusqu’à ce que David Nkoto Emane décide de casser la tirelire pour acheter le silence des 2 soeurs. Mais cela ne va pas empêcher, selon la même rumeur,que Michelle Ava soit gardée à vue au commissaire de police de Nuremberg du 9 février au 11 février 2013, avant de bénéficier d’une mise en liberté.

Voilà donc ce que dit la rumeur. Pour tenter donc de comprendre véritablement ce qui se passe à travers cette rumeur, nous avons vainement tenté de joindre David Nkoto Emane (22.00.01..). Par contre, nous avons pu avoir la réaction d’Eric Ondobo, le secrétaire particulier du Dg de la Camtel. De lui, nous avons appris que toute cette histoire est montée de toutes pièces pour jeter en pâture le Dg de la Camtel. Sous-entendu : « Pendant tout le séjour à Paris de David Nkoto Emane, il n’a même pas eu la moindre minute pour s’occuper de ses problèmes personnels, absorbé qu’il l’était à rencontrer les nombreux partenaires français. Quand a-t-il trouvé le temps de rencontrer cette Ashley ? » Mensonge et billevesée !

© La Nouvelle : Marlyse Sibafo

Commentaires (1)

1. MARCEL PIEBOJI PIEBOJI (site web) 27/02/2013

Tous ces hommes de l'ETAT mérite des fessés publiques

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 26/02/2013