Cameroun - Bénoué Ouest: Issa Tchiroma désillusionné

La bataille de la Bénoué Ouest a été remportée par le Rdpc et l'Undp Le coup d'essai du parti du Ministre de la communication Issa Tchiroma Bakary pour le double scrutin dernier, n'a pas été un coup de maître.

issa.jpg

La tête de liste du Front pour le salut national du Cameroun (Fsnc) n'a pas pu faire la peau à ses adversaires que sont Koultchoumi Mohamadou Ahidjo et Ali Mamouda, dans la circonscription de la Bénoué-Ouest. Selon les tendances et les résultats issus des dépouillements publics dans les bureaux de vote, le coude à coude se joue entre l'Undp et le Rdpc. Le parti de Bello Bouba Maïgari viendrait en tête aux législatives dans la circonscription de Bénoué-Ouest. Il est talonné par le Rdpc. Ayant reconnu sa défaite, le Ministre de la Communication, souligne que ce n'est qu'une partie remise pour les échéances prochaines. «Nous avons voulu renverser la vapeur, mais ce sera pour une prochaine fois», a déclaré Issa Tchiroma Bakary.

Le Fsnc s'en tire avec deux sièges de conseillers municipaux dans la commune d'arrondissement de Garoua 1er où le Rdpc serait en tête. L'Undp conserve la commune de Garoua 2ème selon les procès-verbaux. «Nous avons confirmé ce que tout le monde sait déjà. Garoua et la Bénoué sont le fief de l'Undp», a dit Mamouda Moustapha, la tête de liste de l'Undp la commune de Garoua 2ème. Idem la commune de Pitoa qui reste sous le contrôle de l'Undp, selon les résultats provisoires communiques par l'antenne communale d'Elecam. Bello Bouba Maïgari, le président national de l'Undp a été battu à plat de couture dans la commune de Bashéo, son village natal.

La liste du Rdpc a damé le pion à celle de l'Undp. Dans cette localité considérée comme le bastion imprenable de l'Undp par un autre parti depuis des décennies, l'électorat avait promis un vote sanction contre le Ministre du Tourisme et des Loisirs. Du côté cid Mayo Louti, un partage de siège entre le Rdpc et l'Undp est envisagé selon les résultats encore provisoires. La commune de Guider a été remportée par le parti de Bello Bouba Maïgari. La mairie de Mayo- Oulo, sera désormais conjointement gérée par le Rdpc et l'Undp.

La liste conduite par Madame HaouaTizi, a été plébiscitée par les populations avec 48% des suffrages. Dans le Mayo Rey, le Rdpc est sur un nuage, selon les résultats encore provisoires issus des dépouillements publics, ce parti est assuré de remporter les quatre sièges de députés et de conserver la gestion des communes du département. A Ngong et Lagdo, les listes du Rdpc sont sorties gagnantes à la majorité absolue. Le Maire de Lagdo Abakaka Maimai, conserve ainsi son fauteuil à la tête de la commune qu'il gère depuis 2002.

© Louis Baassid | Aurore Plus

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau