Cameroun - Bafoussam: 19 mineurs en garde à vue pour "pratique du petit commerce"

Ils ont été interpellés pour pratique du petit commerce, contrevenant à l'arrêté du Préfet. L’âge de ces jeunes varie entre 10 et 15 ans.

Ils ont été interpellés le 22 juillet 2013 par les éléments du commissariat central de Bafoussam. Il leur est reproché de pratiquer le petit commerce clandestin dans les rues et marchés de Bafoussam. Activité interdite pendant les vacances 2013 aux jeunes de moins de 15 ans par une décision du Préfet de la Mifi, Joseph Tangwa Foyer. L'arrêté préfectoral, daté du 14 mai 2013, précise: «Toutefois, ceux-ci [ndlr: les mineurs de moins de 14 ans] peuvent aider leurs parents dans leurs boutiques ou faire le petit commerce sous contrôle parental et à proximité du domicile familial».

Selon les agents de la Communauté urbaine de Bafoussam, le texte du Préfet vise à lutter contre les détournements, les viols, les agressions et les enlèvements d'enfants dans le département de la Mifi. Le Commissaire central de Bafoussam, Gérald Aldjim, précise que les parents des enfants interpellés vont chacun prendre un engagement avant de récupérer leur progéniture. Ils vont déposer des photocopies de l'acte de naissance et de la carte d'identité scolaire des enfants et une somme de 2 500 FCFA dans les caisses de la CUB comme frais de pénalité.

Cette action du Préfet Joseph Tangwa Foyer est la seconde du genre après celle de décembre 2012 visant à interdire les sorties aux enfants mineurs après 19h dans la ville de Bafoussam.

© Bernard KOAGNE (Stagiaire) | Cameroon Tribune

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau