CAMEROUN : A PROPOS DU DOCTORAT DU DIRECTEUR DE L’INJS

diplome051008275.jpg

Témoignage sur l'affaire révélée par le journal "Le Jour" du 19 juin 2013.

 Je pense qu’il est bon d’établir la vérité à la suite des allégations erronées selon lesquelles le Dr Daniel Roger NGOA NGUELE, Directeur de l’Institut National de la Jeunesse et des Sports (INJS) de Yaoundé, n’est pas titulaire d’un diplôme de PH.D. (Doctorat) ou qu'il l'a obtenu dans les tout derniers mois. Je ne suis pas un affidé de qui que ce soit et je me permets de faire ce petit témoignage afin d’éclairer le public sur cette fausse information qui a suscité beaucoup de polémique et qui visait probablement à jeter l’opprobre sur la personnalité du Directeur de l’INJS.

 J’étais étudiant de Master dans la même Université et dans la même Faculté des sciences de l’éducation que le Dr Daniel Roger NGOA NGUELE lorsqu’il terminait son doctorat. Pour mieux vous situer, j’aimerais souligner le cheminement académique fort remarquable du Dr. NGOA NGUÉLÉ qui, compte tenu de la qualité de ses résultats scolaires au programme de Master, avait bénéficié d’un passage direct au programme de Doctorat dès la fin de sa scolarité de Master.

 C’est ainsi qu’il a poursuivi normalement son parcours doctoral et j’ai eu l’heureuse opportunité d’assister personnellement à la soutenance de sa thèse de doctorat le 26 novembre 1999 dans la salle B.328 du Pavillon Marie-Victorin de l’Université de Montréal au Canada. Il serait peut-être aussi important de préciser que sa thèse de doctorat avait été jugée excellente et classée parmi les 10% des meilleures thèses du Département d’éducation et d’administration de l’éducation (aujourd’hui Département d’éducation et de fondement de l’éducation).

 Sa thèse a aussi été recommandée pour publication par le jury dont faisait partie le Professeur Barthélémy KUATE DEFFO, représentant du Doyen de la Faculté des études supérieures et post doctorales. Je suis disponible pour apporter d’autres précisions sur le déroulement de sa soutenance.

 Par ailleurs, veuillez noter qu’à l’Université de Montréal, la collation de grades des titulaires de Ph.D. a lieu tous les derniers vendredis du moi de mai. Il s’agit d’un moment fort au cours duquel le Recteur, entouré de toutes les hautes autorités académiques de l’Université, remet, de façon solennelle, à chaque diplômé son parchemin. Les lauréats qui ne peuvent participer à la cérémonie solennelle de collation de grade immédiatement après leur soutenance de thèse, peuvent recevoir leurs attributs plus tard dans les mêmes circonstances.

 En espérant que ce témoignage apporte plus de lumière quant aux doutes au sujet du diplôme de doctorat de Daniel Roger NGOA NGUÉLÉ, Directeur de l’INJS de Yaoundé.7

 © Correspondance de (Via Le Jour) : Salomon Tchameni Ngamo

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau