Buea: Alors que Paul Biya est toujours attendu, la population est sous le choc d’un incendie qui a réduit en cendres 25 maisons et 4 boutiques

La nuit du vendredi 07 au samedi 08 février 2014 a été très agitée à Buea, chef lieu de la région du Sud-ouest. Un incendie spectaculaire s’est déclaré au lieu dit «Campaign Street one, Great Soppo».

76680

Lors de sa propagation, le feu a fait des ravages monstrueux: 25 maisons d’habitation et 4 commerces construits en matériaux provisoires ont été réduits en cendres. En dehors de quelques personnes légèrement blessées, il n’y a pas eu de pertes en vies humaines. Le mystère plane encore sur la véritable origine du feu. Certaines victimes affirment que le feu serait la conséquence d’un court-circuit alors que d’autres racontent que c’est une marmite oubliée sur le feu qui aurait explosé. De toutes les façons, avec courage, les populations ont lutté durant plusieurs heures pour circonscrire et éteindre le feu.

Ce drame survient alors que toute la région du Sud-ouest n’a aucune base du corps national des sapeurs-pompiers. «C’est un scandale dans ce pays. Toute une région aussi importante abandonnée à la merci du feu et des flammes. Chaque fois qu’il y un incendie, il faut toujours que la population se débrouille d’elle-même ou alors que les sapeurs-pompiers partent de Douala. C’est un scandale» s’insurge un habitant de Buea. Une ville de Buea par ailleurs complètement métamorphosée, notamment au niveau des infrastructures et de la voirie dans la perspective des festivités du Cinquantenaire de la Réunification du Cameroun. Un événement pour lequel le chef de l’Etat Paul Biya, qui va le présider à une date encore non fixée, se fait attendre.

© Adeline Atangana | Cameroon-Info.Net

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau