Pourquoi les noirs ne s’embrassent pas en public ?

thumbnail.jpg

« Coincé avec les noirs, lâché avec les blancs », voilà comment on pourrait résumer la versatilité comportementale des noirs dans leur relation amoureuse. De quoi veux-je parler ? Eh bien, je veux parler de ces noir(e)s qui se surpassent quand ils sortent avec des blancs, mais qui font le service minimum quand ils sortent avec des noir(e)s. En effet, tout se passe comme si, dans une relation endogame, c’est-à-dire une relation avec quelqu’un de sa communauté, le noir est atrophié, sclérosé, bloqué.ais une fois qu’elle est avec son blanc, ou une fois qu’il est avec sa blanche, ils se lâchent ! Avant de m’expliquer, je tiens à préciser que quand je parle ici des noirs, je parle non pas de tous les noirs, mais de la plupart. Alors, il est de toute évidence qu’il y’en a qui ne sont pas comme ce qui va suivre.

En effet, et il suffit de regarder autour de vous, les noirs entre eux ne s’embrassent pas en public, ils ne s’offrent pas des fleurs, ils ne se disent pas « Je t’aime ». On m’expliquera que cette gestuelle amoureuse et cette impétuosité langoureuse ne sont pas établies dans leur culture. Soit ! Mais je remarque quand même aussi qu’une fois en couple avec un blanc ou une blanche, on fait tout se qu’on ne fait pas avec « les nôtres » : se tenir par la main, se dire des mots doux, se faire des bisous, autant de choses que nous les noirs nous abstenons de faire entre nous. Le phénomène s’observe même dans les projections cinématographiques. En effet, dans les films africains par exemple, y compris les films tournés et réalisés en Europe par des africains ou des antillais vivant là-bas, les acteurs noirs ne s’embrassent jamais ! Il n’y a que dans les films et séries télévisées américaines que vous pourrez voir des noirs s’embrasser pour de vrai.

Pour justifier cela, les prétextes ne manquent bien évidement pas.Demandez lui pourquoi il ne veut pas vous enlacer en public, il vous dira que c’est parcequ’il ne veut pas s’afficher, ou alors qu’il n’a pas besoin de s’exhiber pour vous prouver son amour. Prenez alors l’initiative de l’embrasser spontanément, et vous constaterez sa gêne à travers son regard furtif visant à s’assurer que personne autour de vous n’observe la scène. Et quand finalement il consent à laisser ses lèvres se faire happer par les vôtres, il fera toujours tout pour que cet enlacement ne dure pas longtemps. Mais allez le voir quand il est avec sa blanche : Il lui tient la main, il lui ouvre la porte et il lui porte son sac; une fois dans le lit, il lui fait des cunnis, tout ceci sans qu’elle n’ait à le lui demander. Vous l’aurez donc compris, avec la noire il se fait désirer, mais avec la blanche il ne se fait pas prier. La preuve que sa prétendue pudeur se fait en réalité à la tête du client…

Alors, qu’est ce qui peut expliquer cette dissemblance comportementale ? Comment justifier cette politique câline du deux poids deux mesures ?

Le fait est que 9 noirs sur 10 ont grandi sans avoir jamais vu leurs parents s’embrasser ou se faire des câlins. D’ailleurs, lorsque ces noirs étaient plus jeunes, combien de fois leurs parents ne les ont-ils pas enjoints d’aller se coucher au moment même où, en regardant une série télévisée, une scène d’embrassade romantique est apparue à l’écran… Chez les noirs, on grandit ainsi avec l’idée que toute intimité doit se vivre cachée. Même son copain ou sa copine, on n’a pas le droit de le montrer avant un certain âge. C’est donc dans un contexte familial de « charia sentimentale » que ces noirs vont hériter du détachement émotionnel observé chez leurs parents. Et c’est ce qui débouchera à l’âge adulte sur les situations décrites précédemment. Le sujet est si tabou que quand un noir embrasse sa copine noire en public, deux noirs sur trois qu’ils croiseront sur leur chemin, vont les regarder avec de gros yeux de curieux affichant un regard hagard. Ce qui est assez parlant quant à la perception étrange que les noirs ont de la chose. Bien souvent vous verrez des noirs et vous serez incapables de savoir qu’il s’agit d’un couple, et ce tout simplement parceque Monsieur marche devant et Madame marche derrière…comme à l’armée ! Le plus insolite est que même le jour de leur mariage, les noirs n’osent pas s’embrasser, ils se contentent de se faire un simple bisou sur la bouche après avoir pourtant été déclarés mari et femme par monsieur le maire…

Qu’on ne me dise pas que c’est par pudeur qu’ils se retiennent, moi je dirais plutôt qu’ils ont honte ! Ben oui, ils ont honte, honte du regard des autres, honte du qu’en dira t-on. Sinon comment expliquer que quand ils veulent bien s’embrasser, ils le font loin de leur environnement immédiat. C’est la preuve que leur prétendue pudeur n’est en réalité qu’une question d’éclairage. Moins il y’a de gens autour, plus ils se sentent à l’aise pour le faire. C’est cela la vérité ! L’ampleur de la gêne est telle qu’il ne serait pas exagéré de dire que les noirs ne savent pas aimer. Tenez par exemple, quand ça leur arrive de se promener dans des jardins publics, ils s’y rendent comme du bétail en pâture dans une exploitation agricole : aucun mot doux, aucune caresse, aucune attention tactile, rien ! Pourtant, nous vivons pour la plupart dans la société occidentale, et beaucoup sont même nés et ont grandi ici où s’embrasser en public est normal, tellement banal que personne n’y prête même attention. Alors arrêtez d’invoquer de faux prétextes pour justifier vos complexes ! Si vous l’aimez, je ne vois pas pourquoi vous devez avoir honte de l’embrasser.

Quand on s’aime il est tout à fait normal de se l’exprimer. Je ne suis pas en train de dire à l’africain de se transformer en occidental, je ne suis pas en train de dire au noir de devenir blanc, je dis juste qu’il faut s’affranchir de la honte et rester cohérent. Je ne conçois pas que quand quelqu’un est avec une noire, il se refuse à l’embrasser en public au prétexte que c’est contraire à sa culture, mais quand il sort avec une blanche, hop il devient subitement frappé d’amnésie sur sa culture, si bien qu’il s’adonne à cœur joie à cette même pratique dont il disait pourtant qu’elle ne fait pas partie de sa culture…Il faut être cohérent, soit vous dites que vous n’embrassez pas en public, auquel cas, que vous soyez avec une noire ou une blanche vous ne le faites pas. Soit alors vous embrassez votre blanche en public, et dès lors rien ne justifierait que vous n’en fassiez pas de même avec votre noire.

Pour ma part, je ne me gène pas du tout pour rouler des pelles en public. Je considère le baiser comme étant une manière de se taire en disant tout; le baiser permet de couper la parole quand les mots deviennent superflus. Maurice MAETERLICK ne croyait pas si bien dire lorsqu’il écrivait : « Il y a des choses qu’on ne peut dire qu’en embrassant parce que les choses les plus profondes et les plus pures ne sortent peut-être pas de l’âme tant qu’un baiser ne les appelle ».

Le fait d’embrasser son ou sa chéri(e) en public n’est donc rien d’autre qu’un geste d’attention, une marque d’affection, cela n’a absolument rien à voir avec l’exhibition comme certains coincés du cul voudraient le faire croire. Personne ne vous demande de vous embrasser au point de tâter les testicules du gars ou de peloter les nichons de la fille. Un baiser tendre et affectueux, ça ne rend pas malheureux. Alors, embrasse celui qui t’appartient, ce ne sera qu’une manière parmi d’autres, de déclarer ton bien. Tendancé !

Source : www.lachroniqueepicee.fr

Commentaires (6)

1. michou abega (site web) 18/08/2013

prouvons notre amour au monde entier ne nous abstenons pas de nos droit arrêtons de nous cache par ce que ça ne sert a rien de se cacher un seul mot aimons nous les un les autres comme christ nous a aimer et montrons le au monde merci.

2. yvesnouah 18/08/2013

ah sii c'est vraiii nous devons nous abstenir

3. NKAMSAO Brice 18/08/2013

l'amour c'est sacré, par conséquent il faut le proger

4. Don 19/08/2013

Je prends tous ces details comme etant des faits constatEs mais pas un appel!!!
En effet, pour moi le choix appartient a celui qui se sent interessE. l'amour en Afrique a sa propre couleur et le mieux est de s'interroger si ce genre de pratiques va a l'encontre de la joie de vivre en couple???
Et avec le blanc c'est bien sur une adaptation. <<Les vetements contre le froid en Europe m'ai inutile en Afrique>>.
Pour mon cas je suis partant

5. KOM Bernard (site web) 20/08/2013

Le rédacteur de cet article, comme le font souvent d'autres, veut probablement se faire un coup de pub en écrivant des choses désagréables contre les Noirs. Il en va de même avec ceux qui provoquent de la même manière les communautés arabes ou musulmanes.

1- Le fait qu'un Noir adopte des comportements romantiques différents selon qu'il est avec un(e) Blanc(he) ou un(e) Noir(e), ce n'est pas de l'hypocrisie comme vous voulez le laisser croire, c'est la quête de l'harmonie avec autrui tout simplement. Inversement, un Occidental qui entre en contact avec la culture africaine, que ce soit là-bas ou ici en Afrique, il comprendra la nécessité de PERDRE UN PEU DU SIEN POUR PRENDRE UN PEU DE L'AUTRE, afin que l'échange (l'harmonie indispensable) culturel ait lieu. C'est ce qu'on peut appeler réflexe d'adaptabilité culturelle, pour ne pas dire sexuelle.

2- S'embrasser de manière intempestive comme certains Blancs le font, ce n'est pas une bonne chose. Même les cultures asiatiques diront de même. Constatez simplement les taux toujours plus élevés d'IVG ou de divorces en Occident. Cessez d'en vouloir bêtement à ceux qui ne conçoivent pas les embrassades comme les Occidentaux (il faut bien circonscrire), car c'est bien malgré tout un aspect de votre lettre.

3- Cherchez autre chose que les Noirs ont de mauvais pour vous y accrocher, pauvre con. Sachez de plus, que chaque peuple a des aspects négatifs sur lesquels on peut s'attarder. Si l'on ne s'appesanti pas sur des articles idiots de votre genre, ce n'est pas par manque d'arguments, c'est souvent par esprit positif ou par esprit de tolérance vis-à-vis des autres cultures.

4- Signez souvent courageusement vos articles par votre nom, tout au moins.

5- Que les Noirs, sans méchanceté, apprennent à connaître tout ce que les Blancs ont objectivement de mauvais. Cela peut permettre de répliquer souvent à des communicateurs malades comme l'auteur de cet article ou encore la fameux DEE LEE de New York. Rien de mauvais ou de bon n'est si exclusivement réservé à un peuple.

6. Fabrice Rain 22/08/2013

Je ne suis pas d'accord avec cet article. Le comportement des noirs n'est en rien hypocrite, pour ma part c'est plus un question d'adaptabilité. Et puis si un(e) noir(e) refuse d'embrasser son/sa copin(e) des problèmes vont naître dans leurs relations justement parce que l'autre se dira qu'il a honte donc forcément il va devoir prendre un peu de la culture de son/sa partenaire
Par ailleurs je ne pense pas que s'embrasser en public est une grande preuve d'amour.
Je présume que c'est une fille qui a écrit cette article. Et puis peu importe qui est ce. Faites attention à ce que vous dites. Je ne vois pas ce qui vous fait dire que les noirs marchent l'un devant, l'autre derrière. Des amis marchent mains dans la mains alors combien de fois des couples. Ils n'ont pas besoin de se faire des câlins où des caresses en publics pour se convaincre de leur amour.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 18/08/2013