POUR REJOINDRE SA FEMME, UN BELGE SE VOIT REFUSER UN VISA POUR LE CAMEROUN

Belge

Un billet d’avion à 800 euros, une assurance à 75 euros et 100 euros de frais de procédure : Thierry Frantzen, de Marchienne-au-Pont, était en ordre pour obtenir un visa pour le Cameroun.

Pourtant, au dernier moment, l’ambassade a refusé de leur octroyer le précieux sésame. Un coup dur pour le Carolorégien qui voulait passer les fêtes de fin d’année avec Anastasie, son épouse, domiciliée en Afrique.

« Je suis anéanti. On se parle des heures durant par webcams interposées pour tenter de tenir le coup. Là, ça va faire cinq mois que je n’ai plus vu en vrai Anastasie, ma femme depuis deux ans. Je me réjouissais donc tellement d’enfin pouvoir la serrer dans mes bras. Je devais passer les fêtes de fin d’année avec elle, au Cameroun. Et toutes mes espérances ont été brisées… », lance Thierry Frantzen, non sans rage.

Normalement, les deux amoureux devaient vivre de belles retrouvailles le 22 octobre dernier. Mais, l’ambassade camerounaise en a décidé autrement. À la dernière minute, elle a refusé le visa du Carolo.

« Pourtant, j’ai répondu à toutes les exigences, s’exclame l’habitant de Marchienne-au-Pont. J’ai dû fournir une série de documents : la preuve d’une garantie de rapatriement, un carnet international de vaccination, un justificatif de l’objet de la visite, le payement de 100 euros pour l’ouverture de mon dossier mais surtout mon billet d’avion aller et retour. Oui, c’est dingue, on m’a demandé d’acheter un billet qui a coûté quand même 800 euros avant même de me donner la réponse ! Et pourtant, malgré le fait que j’étais totalement en règle et que j’ai fait toutes les démarches exigées, le visa a été annulé. »

Sources : La nouvelleGazette.be

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau