En plein cambriolage, un voleur fait un bisou à sa victime !

A Valence dans la Drôme, le cambriolage de l'appartement d'une personne âgée a été le théâtre d'un événement insolite.

voleur.jpg

Le voleur, qui s’apprêtait à quitter les lieux après avoir dérober plusieurs centaines d'euros d'objets de valeur, s'est retrouvé en face de sa victime et lui a gentiment fait un bisou sur le front. Le 27 décembre dernier dans le centre-ville de Valence dans la Drôme, un voleur est entré par effraction dans le domicile d'une personne âgée, bien décidé à lui dérober tous ses objets de valeur. Mais son cambriolage ne s'est pas déroulé comme prévu et un évènement plutôt insolite est survenu.

L'auteur du larcin vient de fracturer la fenêtre pour entrer dans l'appartement de cette personne âgée. Alors qu'il subtilise à sa victime ses biens les plus précieux, un imprévu va perturber sa fuite. L'occupant de l'appartement, réveillé par le bruit que faisait le chapardeur, va voir ce qu'il se passe et tombe né à né avec le cambrioleur. Ne sachant pas quoi faire, ce dernier dépose un gentil bisou sur le front du senior, et prend ses jambes à son cou pour quitter les lieux du délit.

Il perd ses clés dans la fuite et est retrouvé par la police

Dans sa fuite, il fait tomber quelques objets personnels, dont son trousseau de clés qui servira par la suite aux forces de l'ordre dans leur enquête. On ne peut s'empêcher de saluer la réaction du jeune voleur, qui aurait pu frapper ou pire tuer la personne âgée qui l'avait pris en flagrant délit de cambriolage. Au lieu de ça, comme pour remercier sa victime ou par pure provocation, il a embrassé son front avant de s'enfuir en courant.

Rapidement identifié par les forces de l'ordre grâce aux clés, il a été convoqué dans la foulée au commissariat de police. Faisant la sourde oreille à sa convocation, le suspect, un Valentinois âgé de 21 ans, a été appréhendé ce mardi 29 mars matin et placé en garde à vue. Étant sous le coup d’une Convocation par officier de police judiciaire (COPJ), il sera entendu par le tribunal correctionnel de la ville de Valence le 25 octobre prochain. Le fait qu'il n'y ait pas eu de violence physique devrait jouer en sa faveur auprès du jury, même si la sentence risque d'être lourde au vu du cambriolage et du butin qu'il a dérobé.

SOURCE : Autre Presse

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau