Deux jeunes filles ont été enceintées par leurs pères respectifs , a-t-on appris de source judiciaire ce mercredi à Libreville.

300x288xenceinte-300x288-jpg-pagespeed-ic-c62hsez-rt.jpg300La grossesse de la première victime des deux relations incestueuses aurait déjà quatre mois de grossesse tandis que la seconde est à son cinquième mois.

D’après la source, l’un des pères avait déjà enceinté sa fille par le passé. Il aurait pratiqué une interruption volontaire de grossesse pour ne pas déclencher le scandale. Cette fois-ci, la victime, excédée, s’est confiée à des assistants sociaux, qui ont ensuite saisi le parquet de Libreville. Il en est de même pour la deuxième jeune fille, qui ne pouvait plus garder le secret.

Sur la base de cette dénonciation, le parquet de Libreville a engagé des poursuites judiciaires contre les deux pères indélicats. Ils devront répondre de leur acte devant la loi dans les prochains jours.

Selon une assistante sociale, les relations incestueuses seraient monnaie courante au sein la société. Mais une chape de plomb recouvrirait la question en raison de la sensibilité du sujet. « Les mamans savent souvent que leurs filles entretiennent des relations amoureuses avec leur père mais elles n’osent pas souvent dénoncer par peur ou par souci de préserver l’image de la famille, » a avancé l’assistante sociale.

@Senego

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau