Cet homme a pris l'avion enfermé dans un sac en plastique

Pour prendre l'avion, un homme a choisi de s'enfermer dans un sac en plastique. Ce juif ultra-orthodoxe se sentait ainsi protégé de toutes impuretés liées au vol.

il-prend-l-avion-enferme-dans-un-sac-plastique.jpg

Jeudi dernier, un utilisateur Reddit a publié une image qui a rapidement fait le buzz sur le Web. Après qu'il a posté la photo d'un homme prenant l'avion entièrement enfermé dans un sac en plastique, l'image a commencé à faire débat. Ses principes religieux lui interdisent de survoler un cimetière En effet, les internautes tentaient de comprendre ce qui avait pu pousser cet homme à faire un tel choix.

La religion semble être la raison principale. Cet homme est un juif ultra-orthodoxe comme l'explique le site du Huffington Post. Il fait partie des descendants de Cohen. Ce groupe a pour interdiction de se retrouver dans le même espace qu'une femme. Seulement, pour cet homme, il ne s'agissait pas de sa seule motivation. Il a également pour interdiction de survoler un cimetière. Ses traditions religieuses lui interdisent de voler au-dessus du cimetière d'Holon, situé près de Tel-Aviv. C’est pour cette raison que ce croyant a préféré utiliser un sac en plastique pour se protéger de l'impureté du vol.

Des sacs en plastique pour préserver les traditions religieuses La compagnie aérienne, El Al, est souvent confrontée aux exigences des juifs orthodoxes. Certains d'entre eux demandent à changer de place pour ne pas se retrouver près d'une femme. Mais les cas où ces juifs ultra-orthodoxes choisissent de s'enfermer dans un sac en plastique est particulièrement rare. La compagnie avait même dû faire face à des poursuites judiciaires d'une américaine de confession juive, Debra Ryder, qui avait dû se mettre au fond de l'avion pour que les juifs orthodoxes puissent voyager sans une femme à leur côté.

En 2001, des rabbins conseillaient de se préserver de l'impureté du survol du cimetière d'Holon, rapporte le site Haaretz, en s'enfermant dans des sacs en plastique. La compagnie aérienne avait pris des mesures pour interdire les sacs hermétiquement fermés. Dans un autre cas, la compagnie aérienne Swissair,avait dû modifier son itinéraire de vol initial pour permettre à un rabbin de respecter cette tradition religieuse qui est de ne pas survoler le cimetière. La particularité de cet accoutrement, c'est que le voyage en première ou seconde classe perd tout son sens. Le voyage ne sera en aucun confortable pour cet homme.

SOURCE : Gentside

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau