HILÉ-ALIFA : LE SOUS-PRÉFET DÉMISSIONNE

Casquette prefet080710300 1Moussa Abdoulaye a envoyé sa lettre de démission au président de la république ainsi qu'au préfet du Logone et Chari le 21 juillet 2014.

C'est désormais officiel, Moussa Abdoulaye, le sous-préfet de l'arrondissement de Hilé-Alifa, dans le Logone et Chari, région de l'Extrême-Nord a démissionné de ses fonctions. Il a jeté l'éponge depuis le 21 juillet 2014. Dans sa lettre de démission envoyée au président de la république, l'administrateur explique les raisons de sa décision qu'il attribue en grande partie aux conditions de travail précaires et à l'inertie et au manque de considération de sa hiérarchie face à ses nombreuses sollicitudes.

« Toutes nos proposition sont restées lettre morte et nous préférons nous retirer parce que nous sommes dans l'impossibilité de mener notre mission dans l'arrondissement de Hilé Alifa », a écrit Moussa Abdoulaye, le sous-préfet démissionnaire de Hilé Alifa. Joint au téléphone par le Jour, l'administrateur civil a confirmé sa démission de ses fonctions et de la fonction publique. « C'est une retraite anticipée. Je souhaite me consacrer à ma famille et faire autre chose. Toutes mes décisions étaient contestées où ignorées par ma hiérarchie, mes suggestion dans la lutte contre le grand banditisme et surtout contre les Boko Haram n'ont jamais été prises en compte », explique t-il.

 Le préfet du Logone et Chari, lui a une autre version de l'affaire. Selon lui, c’est à la suite de l’absence à Hilé Alifa du sous-préfet qu'il a été sanctionné et demis de ses fonctions. Albert Mekondané Obonou, le préfet du Logone et Chari, a conclu en affirmant ne pas vouloir commenter ce qu'il appelle l'affaire du sous-préfet de Hilé Alifa. L'intérim est assuré depuis le 28 juillet 2014 par le 1er adjoint préfectoral de Kousseri qui a été installé dans la foulée par le préfet du Logone et Chari.

© Le Jour : Adolarc Lamissia

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau