Une femme émascule son mari à Bilongue

a scène s’est produite dimanche soir au domicile conjugal de la victime dans la périphérie de Douala. Blake N., 48 ans environ, est actuellement sous soins à l’hôpital Laquintinie.

Poignard sang

Les chirurgiens tentent tant bien que mal de le soulager et de reconstituer ses parties génitales. Selon les informations obtenues par CT de sources fiables, c’est un scénario incroyable qui s’est dessiné. Dimanche soir, Blake, de retour d’un deuil au village, s’arrête dans un bar non loin de son domicile, pour prendre un pot avec des amis. A ces derniers, il explique que son épouse s’est fait passer pour une belle nuit et l’a longuement dragué au téléphone. Mais il a découvert la supercherie.

Tout cela a entrainé des tensions dans le couple. Ses compagnons lui conseillent de rentrer, mais de ne pas faire de bruit. Pendant qu’il converse ainsi, son fils de 8 ans vient à sa rencontre et lui dit : « Papa, ne rentre pas à la maison, on va te faire quelque chose. Maman veut te tuer ». Entre-temps, Blake reçoit un coup de fil : on lui propose des travaux à Limbe. Il décline l’offre. Malgré ses inquiétudes, il regagne son domicile, son épouse est absente. Blake va dans la chambre conjugale et s’apprête pour la nuit. Il est environ 21h30. Lorsque Claudine N., l’épouse, arrive, elle engage une bagarre.

Une dizaine de minutes plus tard, on entend des cris de l’homme : « Si vous m’aimez, sauvez-moi ! ». Ses amis encore présents le transportent pour l’hôpital de Tergal. D’où il sera évacué à Laquintinie. Le médecin rencontré après consultation constate qu’il lui manque un testicule. Lequel sera retrouvé en plein carrefour, déjà en mauvais état : d’après le médecin, il avait pris de l’ampleur. Blake reste donc sous soins. Aucune plainte n’a été déposée.

@Cameroon Tribune

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau