Un père décapite et brûle son enfant comme « sacrifice humain » à La Réunion

Le père du garçonnet a été arrêté. Il est soupçonné de s’être livré à un sacrifice humain.

plage-lagon-la-reunion.jpg

Le crime. Les témoins parlent d’une « véritable boucherie ». Le corps d’un enfant de 4 ans a été découvert mercredi à La Réunion, décapité et brûlé, rapporte Le journal de la Réunion. Le père du garçonnet a été arrêté. Il est soupçonné de s’être livré à un sacrifice humain. C’est la mère de l’enfant qui a alerté le cousin du suspect, voisin, au milieu de la nuit. Arrivés sur place, les gendarmes et les pompiers n’ont tout d’abord pas pu s’approcher du corps, car l’homme les attendait avec un sabre.

Il a ensuite été interpellé. « Des traces de rituel ». Les gendarmes ont alors découvert le corps du petit Mattéo, 4 ans, dans l’enclos où se trouvaient les huit chiens du suspect. L’enfant a été décapité puis brûlé. Les enquêteurs pensent que le père de l’enfant s’est livré à un sacrifice humain. Ils ont en effet découvert « des traces de rituels, notamment du sel et du safran, aux extrémités des portes de la case », rapporte Le journal de la Réunion.

Un homme violent. L’homme de 38 ans était connu pour sa fragilité mentale. Ses voisins le décrivent comme un homme « violent quand il est saoûl » et selon le site L’info.re, il a déjà été condamné pour des violences sur la mère de l’enfant.

Selon les premiers éléments de l’enquête relatés par le site de Réunion 1ère, le suspect aurait été pris d’une crise de démence durant la nuit et aurait pris pour cible le petit garçon. La mère et son fils n’habitaient pas avec le père, selon L’info.re mais ils étaient venus chez lui mardi pour la fête des pères. La maison se situe dans une ravine accessible uniquement à pied, dans le quartier populaire de Beaulieu.

@direct.cd

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau