Un camerounais violeur en série en Belgique:Jérôme-Claude Mengé sera jugé à Mons en septembre:il violait des femmes et forçait les hommes à regarder

"Il a déjà avoué tous les viols et a même ajouté de nouveaux cas de vols avec effraction ou avec violence à la liste. Au total, on lui reproche aujourd’hui 4 viols avec plusieurs victimes, environ 5 vols avec violence et plus ou moins 87 vols avec effraction."

jerome-claude-menge-mons-001-ns-500.jpg@Jérôme-Claude Mengé

Mons n’en a pas fini avec ses violeurs en série. À peine les procès de Pascal Pavet et d’Aïna Randrianarison sont clos qu’un 3e dossier apparaît dans le tableau judiciaire. Jérôme-Claude Mengé sera jugé d’ici septembre. Il s’attaquait à des couples et forçait les compagnons masculins à regarder... L’homme, séropositif, est aussi accusé d’une centaine de vols.

Entre la mi-2009 et début 2011, un autre violeur en série a sévi à Mons. Il s’attaquait aux couples, dans la zone du Grand Large. Un Camerounais, visiblement en séjour illégal en Belgique, Jerôme-Claude Mengé est inculpé de ces faits. Il a déjà avoué tous les viols et a même ajouté de nouveaux cas de vols avec effraction ou avec violence à la liste. Au total, on lui reproche aujourd’hui 4 viols avec plusieurs victimes, environ 5 vols avec violence et plus ou moins 87 vols avec effraction. Cette liste pourrait encore changer lors du prochain passage en chambre du conseil. Son procès débutera dans 2 ou 3 mois.

Selon nos sources, l’homme est séropositif. Pour les viols, il agressait, seul, des couples en pleine rue muni d’une arme de poing. Il obligeait d’abord les personnes à lui remettre tout ce qu’elles avaient sur elle. Il violait ensuite la femme du couple en forçant l’homme à regarder en le gardant en joue avec son arme. Dans un autre cas, il a enfermé l’homme dans le coffre de la voiture et a violé son amie plusieurs fois dans le véhicule. Après les cas commis en Belgique, le prévenu avait pris la fuite vers la France avant d’être retrouvé à Montpellier et arrêté en juin 2011. On découvre alors qu’il s’est évadé de Suisse où il purgeait une peine pour brigandage sexuel et vols. Il devra aussi poursuivre sa peine en Suisse avant ou après son éventuelle condamnation ici.

@Source: Sudinfo.be

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau