RD CONGO : LA VIANDE DE CHIEN DE PLUS EN PLUS CONSOMMÉE À LUBUMBASHI

Viande chien020314228La vente et la consommation de la viande de chien, jadis considérées comme une habitude exclusive des ressortissants de la province du Kasai, ont pris de l'ampleur à Lubumbashi, capitale de la province du Katanga, au point d’être presque à la mode chez toutes composantes de la population.

Face à cette situation qui menace l'existence des chiens dans la ville de Lubumlbashi, les autorités locales ont rendu public un communiqué portant interdiction de la vente et de la consommation de la viande de chien.

Cette mesure, précise le communiqué, vise d'une part à protéger la santé publique de la population et d'autre part à protéger les chiens, des animaux considérés comme les compagnons de l'homme à qui ils rendent d'énormes services notamment, dans le domaine de la sécurité, de la chasse, etc.

La consommation de la viande de chien est favorisée par un afflux des originaires de la province voisine du Kasai qui viennent s'installer au Katanga à la recherche des meilleures conditions de vie après la fermeture de la mine de Bakawanga, l'unique entreprise minière de la province diamantifère.

Du fait que la mesure est rendue publique par un simple communiqué en lieu et place d'un arrêté assorti des sanctions à l'endroit des récalcitrants, l'opinion publique locale se montre sceptique quant à son application.

Les consommateurs de la viande de chien sont divisés en deux groupes : les premiers apprécient son goût et les seconds s'y adonnent du fait du coût très élevé de la viande de boucherie.

Avec une population en croissance et estimée à plus de 5 millions d'habitants, la ville de Lubumbashi est confrontée aux problèmes sociaux dans les domaines du transport, de l'éducation, de la santé, de l'adduction d'eau et de la fourniture en énergie électrique,etc.

© Source : afrika7.com

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau