Nigeria. Stephen Keshi comme Jean Paul Akono

1829903-3-2054-stephen-keshi-selectionneur-du-nigeria-8b330cb15994839f3feb565646c742d1.jpg

Il n’y a donc pas que Jean Paul Akono sur le continent africain qui réclame (désespérément) son salaire. Stephen Keshi, comme par sympathie contagieuse, vient de le rejoindre au club des sélectionneurs sans salaires.

Artisan du troisième titre du Nigeria en Coupe d'Afrique des nations (Can) de football acquis l'année dernière en Afrique du Sud, le technicien nigérian n'est pas payé depuis sept mois, révèle lundi dernier, la presse locale.

Selon le président de la Fédération nigériane de football (Nff), Aminu Maigari, cette situation est due à un manque de fonds. Il a toutefois précisé que la Nff continuait à payer les factures du sélectionneur, notamment ses frais de logement à l'hôtel à Abuja et ses frais de bouche. « Ce n'est pas comme si on thésaurisait cet argent et refusait de le payer. La Nff est dans une situation délicate du point de vue financier. Nous avons dû réduire de moitié la prime de victoire des 'Super Eagles' de 10.000 dollars à 5.000 dollars », a expliqué le patron de la Nff. Ancien capitaine de la sélection nationale, Stephen Keshi gagne 5 millions de nairas, soit 32.000 dollars par mois. Pauvres entraîneurs.

@Cameroonvoice

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau