Les Camerounais ont consommé 5 millions d’hectolitres de bière en 2013

Brasserie

Sur la même année, la Société anonyme des Brasseries du Cameroun a réalisé un bénéfice net de 26 milliards de F CFA selon un récent rapport

En 2013, la Société anonyme des brasseries du Cameroun (SABC) a vendu 5 millions d’hectolitres de bière, «soit une hausse de 1,1% par rapport à 2012», peut-on lire dans le rapport d’activités 2013 de cette société qui détient 81,2% des parts de marché sur ce segment au Cameroun. Un bon résultat parmi d’autres qui lui a permis de réaliser un bénéfice net de 26,937 milliards de F CFA. Concernant les boissons gazeuses, la SABC se réjouit également de ce que ses ventes ont augmenté de 28% par rapport à 2012, pour se situer à 2,12 millions d’hectolitres sur un marché global de 3,17 millions. Une croissance notée également sur l’eau minérale naturelle dont les ventes ont été en croissance de 11,8% par rapport à 2012, se situant à 735.000 hectolitres sur un marché global de 1,04 million d’hectolitres. La concurrence a été très faible sur le segment des Alcomix où SABC a vendu 210.152 hectolitres sur un marché global de 250.000 hectolitres.

Le rapport d’activités 2013 présenté au Conseil d’administration de la SABC, tenu le 11 juin 2014 à Douala, relève toutefois que l’entreprise a du faire face à fort regain de la concurrence sous plusieurs formes : « Des promo Capsules quasiment permanentes de la part de nos concurrents UCB et Guinness, ce qui nous a contraints à les suivre », explique le rapport. Malgré ces initiatives, SABC demeure le leader sur les 6,192 millions d’hectolitres de bière vendue au Cameroun en 2013 avec 81,2% des parts. Guinness arrive en seconde position avec 12,3% des parts ; avant l’Union camerounaise des Brasseries (UCB), troisième avec 5,9% et les autres opérateurs qui représentent 0,6%.

Les Camerounais sont les principaux consommateurs vu que seuls 50.394 hectolitres ont été exportés par la SABC en 2013. En 2014, SABC espère vendre 5,24 millions d’hectolitres de bière à ses consommateurs ce qui représenterait une croissance de 4,4% par rapport à l’année 2013. En termes de santé financière, les indicateurs sont également au vert. L’entreprise que dirige Francis Batista (qui a succédé à André Siaka le 15 janvier 2014) a réalisé un bénéfice net de près de 27 milliards de F CFA l’année écoulée pour un chiffre d’affaires de 329 milliards de F CFA, «en hausse de 2,4%» par rapport à 2012, se flatte les Brasseries du Cameroun.

Eugène C. Shema cameroonvoice.com

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau