L’eyeball licking: une nouvelle pratique sexuelle à risque !!!

Voilà une nouvelle mode très particulière. Bien que la profession médicale s’en inquiète, l’eyeball licking fait fureur au Japon.

625x366xeyeball-licking-625x366-jpg-pagespeed-ic-oktjvgxqyz.jpg

Comme son nom l’indique cette pratique implique de lécher les yeux, et précisément le globe oculaire.

Fétichisme dangereux ? Nouvelle pratique sexuelle ? L’oculolinctus nous laisse perplexes.

Une jeune femme de 29 a confié au Huffington Post américain: « mon petit ami a commencé à me lécher les yeux il y a quelques années et j’ai juste adoré. Je ne suis plus avec lui aujourd’hui mais j’aime toujours que des hommes me lèchent les globes oculaires. J’aime tout simplement ça parce que ça m’excite, comme sucer les orteils. Ça me fait des picotements. »

Selon elle, il s’agit d’un acte très intime: « je ne demande pas à n’importe qui de me le faire ».

Une pratique de plus en plus répandue chez les enfants japonais

Ce témoignage montre bien que l’eyeball licking a une portée sexuelle. Or cette pratique se développe de façon inquiétante chez les jeunes japonais, qui sont de plus en plus nombreux à porter un pansement à l’oeil. L’eye licking provoque en effet des infections en tout genre, la conjonctivite bactérienne en tête. Un enseignant a ainsi affirmé sur le site Naver Matome que dans l’une de ses classes d’élèves âgés de 12 ans, un tiers avaient déjà tenté l’expérience. « Après la classe, un jour, je me suis rendu au gymnase. La porte était ouverte et deux étudiants y étaient. Un garçon et une fille. Ils étaient proches. En observant bien, j’ai vu que le garçon léchait l’oeil de la fille! Surpris, j’ai crié: ‘Que faites-vous? Arrêtez immédiatement!’ Ils étaient si choqués qu’ils on sursauté. La fille s’est mise à pleurer. Le garçon est devenu rouge. Pour essayer de les calmer, je les ai emmenés dans le bureau du concierge et j’ai écouté leur histoire. »

Le corps médical inquiet

Les fétichistes de l’oeil ne représentent qu’un petit pourcentage à l’heure actuelle mais les spécialistes ne cessent de mettre en garde contre cette pratique. Pour l’ophtalmologiste David Granet, rien de bon ne peut en résulter : « il y a des stries sur la langue qui peuvent causer une abrasion de la cornée ». Pour David Najafin également ophtalmologiste, si le lécheur a un bouton de fièvre, il pourrait transmettre l’herpès dans l’oeil. Enfin Phillip Rizzuto confie sur le site American Academy of Ophtalmology « vous connaissez la vieille superstition qui dit que la masturbation peut provoquer des troubles de la vue, mais lécher le globe oculaire peut réellement vous rendre aveugle ».

@Huffingtonpost

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau