Horreur : Affamé, un papa tue et mange ses deux enfants

L'histoire fait froid dans le dos. En Corée du Nord, un homme a été exécuté pour avoir assassiné et mangé ses deux enfants.

couvert-assiete-plat.gif

Certaines sources affirment qu'une famine cachée par le gouvernement nord-coréen, et qui sévit actuellement dans les provinces agricoles du Nord Hwanghae et du Sud Hwanghae, a déjà causé la mort de 10 000 personnes. Résultat : le spectre du cannibalisme rode. Pendant très longtemps, les faits de cannibalisme en Corée du Nord ont relevé de la rumeur fantasmatique dans ce pays en proie à des famines à répétition. Mais pour la première fois en mai 2012, un organisme public sud-coréen aux travaux reconnus, l'Institut pour l'unification nationale (KINU), a confirmé et étayé dans un livre blanc l'existence de telles pratiques.

L'institut tire ses conclusions d'une enquête approfondie menée, en 2011, auprès de 230 transfuges nord-coréens. Au moins trois cas d'exécution publique sont avérés, entre 2006 et 2011, en Corée du Nord pour des actes de cannibalisme, rappelle Le Monde. Certains témoignages de réfugiés nord-coréens citent des cas où les personnes ont mangé et vendu de la chair humaine sur les marchés en la faisant passer pour de la viande de mouton.

Le rapport relate ainsi l'histoire d'un habitant de la ville de Hyesan, au nord-est du pays, exécuté en décembre 2009, pour avoir tué et mangé une fillette. L'enquête mentionne aussi le cas d'un père et de son fils, condamnés à mort en 2006, pour avoir mangé de la chair humaine.

SOURCE : The daily Mail

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 14/08/2013