Homosexualité: Chasse aux Gay dans les quartiers de Douala

gay-2.jpg

Les habitants du quartier Dakar à Douala crient leur ras-le-bol contre les personnes présumées homosexuels qui mettraient à mal l'avenir de leurs enfants.

Les faits remontent il y a bientôt 2 ans où une bande de hors la loi, réputée dans l'activité macabre d'homosexualité, a pris l'habitude et sans vergogne d'exposer leurs attitudes répréhensibles dans le quartier, mettant mal à l'aise les populations du quartier qui ont une aversion particulière contre ces pratiques contre nature et même sataniques.

Ces faits vont heurter les populations qui comme un seul homme vont saisir les autorités de police, car il faut bien le rappeler, l'homosexualité, en l'état du droit positif camerounais, est une infraction prévue et réprimée par le Code pénal camerounais. Interpellé par le Commissariat du 8e Arrondissement de la ville de Douala, ils ont malheureusement été libérés.

Toute chose qui a provoqué le courroux des populations. Approché le Commissaire a affirmé qu'ils ont bénéficié d'une liberté sous caution après avoir présenté des garants conformément au Code de procédure pénale.

Mais que depuis, ils ne se sont plus représentés aux convocations des garants; toute chose qui a justifié l'émission d'un avis de recherche contre ces derniers. Les personnes recherchées se nomment Essome Paul Gérard, Nana Njami Thierry Blaise, Massala Théodore et bien d'autres. Les populations, visiblement déçues par la police, ont juré qu'elles feront la peau à tous les pédés se trouvant dans leur quartier qui mettent la vie et l'avenir de leurs enfants en danger.

© L'Epervier

Commentaires (7)

1. d bonhomme (site web) 29/03/2013

bonyenne qu'est ce que ça peut faire qu'ils soient gaies. ça n'enlève rien à personne et j'en connais ce sont de très bonne personne. Je connais des hétéro qui sont très méchant aussi. Si le monde arrêtait de jouer au juge avec le monde qui les entoure tout irait mieux. La religion est une perte de temps et le sexe est une chose privé. Tant qu'à moi les homophobes sont dans le champs.... la morale la morale ils n'ont que cela dans la bouche et n'ont aucune morale à salir ou à juger les gens.

2. thegeneralpiksu (site web) 29/03/2013

la famill keski ne va pa? San voulw juger kelk1 sa me fai mal d vw d tel choz god n.es pa fou pr creer l.hom et la fem sa c.es la magi pa mw!!!

3. Bregeneve 29/03/2013

Que dieu nous vienne en aide

4. Bregeneve 29/03/2013

Que dieu nous vienne en aide

5. keane 29/03/2013

j'aimerai bien adhérer et justifier les principes (copiés d'ailleurs) de ces africains qui trouvent que c'est normal qu'un homme aille avec un autre et une femme avec une autre; mais qu'ils me donnent des raisons de le faire.imaginons qu'on réussisse à justifier cette pratique inqualifiable et que tout le monde finisse même par se convertir, je ne donne pas trente ans au monde pour perdre toute trace humaine. ce qui est en plus amusant c'est que même les animaux savent faire la part des choses en la matière, qu'est ce que l'homme est donc entrain de devenir? un sous animal? que Dieu protège le Cameroun

6. Jonny kook (site web) 30/03/2013

I hope you all understand English,

I do understand both sides: the opposed and those in favor. The truth about Cameroon and some other countries in Africa is that the problem is fresh and no one saw it coming. Just like aids/sida, Africans always thought that it was "westerners problems" until their own people began dieing. The reality became obviousness and that is when Africa began to look for help to bring about a solution to its problem. This isn't different at all from the other. Cameroonian are not ready that's a fact this problem has come too early, it was unexpected as usual. So what do we do?

I honestly think that it is going to take at list 10 more years for Cameroon and the rest of Africa to begin to accept the idea that people are different and that these people deserve to be looked upon as Cameroonian not as strangers.
Lets take the US as a perfect example: it is only now that the US is beginning reluctantly, to accept same sex marriages and this is only done in few States not even in more than half of the 50 States.

10 years ago if you had asked me about gays I would have told you that I am strongly against it but today, I have changed my mind on the subject. I'm not so proud of this thing but I also understand than we work together, we go to war together, we build together and we are bound to live together therefore, we have to learn to give and take. President Obama said it well, I'm paraphrasing: "when I am in church I know where I stand on the issue but when outside I'm confronted with a different reality."
All I'm saying is that this problem isn't going anywhere we have to deal with it head on by accepting that the other person is different and that is the society we live in. Lets apply the give and take policy; learn to share our space with our brothers because we are and we will always be one nation under God gay or not.

7. Emmanuel Etongué 30/03/2013

Les gay sont des criminels et méritent d'être traités comme tels. Nous sommes des Bantous et chez nous ce n'est pas cet héritage que nous ont légués nos aieux. Dieu à travers Adam et Hève nous a enseigné que l'homme ne devrait aller qu'avec une femme et vis versa même si dit on que l'église est devenue l'un des adeptes de cette pratique audieuse. si chez les autres on a légalisé le mariage gay, ce serait une bonne chose à condition qu'ils n'adoptent pas lew enfants des autres. Je serai près à tout moment à prendre les armes contre ceux qui tenteront d'adopter nos enfants.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau