Garoua: Un Pasteur condamné à 3 mois d’emprisonnement et une amende de 7 millions de FCFA pour avoir «formaté le cerveau» d’une de ses fideles.

 Le Rev. Kachepri Ndukong Samson est accusé d’avoir «formaté le cerveau» d’une de ses fideles.

Le Pasteur Kachepri Ndukong Samson de l’Eglise Fraternelle Luthérienne du Cameroun ne prêchera pas l’évangile à ses chrétiens à Garoua pendant trois mois, car il doit servir ces trois derniers mois à la prison centrale de Garoua. Ainsi en a décidé le tribunal de première instance de Garoua. Dans le suivi de certains chrétiens de toutes confessions religieuses confondues (catholiques, protestants, pentecôtistes, baptistes …) Kachepri Ndukong Samson a créé un groupe de prière dont les chrétiens se retrouvent périodiquement pour des études bibliques et des échanges sur les questions de foi et de christianneté.

Ce regroupement, source de foi pour les chrétiens deviendra plus tard une source de malheurs pour cet homme d’église. Apres avoir suivi les enseignements du pasteur, mademoiselle Mbowe Ngatche Irène, étudiante à l’ENS de Maroua qui vivait en concubinage avec Oumarou Ousmanou décidera de rompre cette relation «qui n’est pas bien aux yeux de Dieu». Kachepri Ndukong Samson interviendra pour réconcilier le couple mais Irène va insister que leur relation soit d’abord officialisée à l’église et à la mairie. Incapable de satisfaire la condition d’Irène, son concubin Oumarou Ousmanou va plutôt porter plainte au Pasteur pour avoir formaté le cerveau d’Irène.

Oumarou Ousmanou n’a pas pu supporter de voir la fille à qui il a payé les études à l’ENS de Maroua partir de son foyer une fois les études finies. Le Pasteur doit payer le prix de son évangile. Sept millions de dommages et intérêts à payer à Oumarou Ousmanou.

 © Peter KUM | Cameroon-Info.Net

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau