Gabon : Un homme cocu découpe sa femme infidèle

24c01e452493eba0f9e741ef09a2d61a-xl.jpg

Vision d’horreur ce dimanche après-midi midi à Zogomitang, bourgade située près de Lambaréné, le chef-lieu de la province du Moyen-Ogooué ( centre du Gabon.) Un homme concu, Olivier Mombo Bouassa, 37 ans, transporteur, a découpé sa femme infidèle âgée de 28 ans à l’aide d’une machette. Il lui a sectionné les bras, les mains, les oreilles et d’autres parties du corps. Il s’est servi d’une machette bien aiguisée pour commettre sa basse besogne. Les faits se sont passés à la plantation des parents de la victime, en présence de ces derniers. Le trentenaire a piqué une colère bleue lorsque sa femme a reçu un coup de fil de son amant nigérian l’invitant à aller passer la nuit à Lambaréné pour échapper au contrôle de son mari.

Après un échange des propos irrévérencieux avec ses beaux-parents, qu’ils accusaient d’hypocrites et de cautionner l’infidélité de sa compagne, il s’en est pris violemment à cette dernière. Comme dans un film d’horreur, il s’est emparé d’une machette tranchante pour sectionner les membres à sa dulcinée. Grièvement touchée, la jeune femme s’est écroulée pour ne plus se relever.

Elle a été immédiatement transportée dans une unité sanitaire de Lambaréné. Jusqu’en début de la soirée, la victime luttait toujours contre la mort. » Le médecin n’a pas encore déclaré sa mort clinique, » a déclaré une autorité judiciaire.

L’auteur de cet acte abominable a été lynché par des villageois fulminant de colère. Il n’a dû sa survie que grâce à l’intervention in extremis de la gendarmerie. Il a été placé en garde à vue en attendant d’être présenté devant le parquet de la République.

Olivier Mombo Bouassa, a-t-on appris, vit dans la province du Woleu-Ntem où il exerce le métier de transporteur. Il est arrivé à Zogomitang, la semaine dernière, pour rendre visite à sa compagne qui s’est installée chez ses parents.

Mais des différences inconciliables sont apparues au sein du couple. « La femme dormait dans une chambre. Il l’accusait de sortir la nuit pour aller retrouver son amant nigérian installé dans le village, » a expliqué un villageois. Son acte a plongé tout ke village dans la tristesse et la désolation. Les riverains restent pétrifiés par la cruauté du trentenaire.

Jonas Moulenda

marichesse.com

Commentaires (4)

1. NLEME JOEL 04/11/2013

Comment de tels zombis peuvent-ils etre protégés par léa socilété.C'est un sorcier, il est diabolique.Cet acte d'infidélité ne justifie en rien son meurtre.Moi, étant de la famille de la fille, JE LE TUERAIS AUSSI...

2. veronique kengny (site web) 05/11/2013

moi a la place de la famille de la ille je le tuerais aussi

3. silas noel yemali 11/11/2013

Il n'est pas sorcier, ni zombi. cet acte en droit s'appele: ''crime passionnel''. il aime bien sa femme et ne supporte pas sa trahison. certes, il sera condemné, mais doit beneficier des circonstances attenuantes, selon les lois de son pays.

4. memviteddy 25/11/2013

ah oui le mariage c'est pour le meilleur et le pire

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau