ENERVÉ PAR SA FEMME, IL SE JETTE DANS UN PUITS

Puit121113300Accusé par son épouse d’avoir dilapidé 40 000 F, Omer Ndanga, septuagénaire, a tenté de se suicider, jeudi dernier à Bertoua.

Omer Ndanga, septuagénaire, a tenté de se donner la mort, en plongeant dans un profond puits creusé dans sa concession, le 17 avril. Les habitants du quartier Radio à Bertoua, où il réside, ont vite fait d’alerter les éléments de force de sécurité pour l’extraire. Après le sauvetage, l’homme présente des contusions sur son corps (ventre enflé, écorchures sur les épaules). La prompte intervention des sapeurs pompiers a permis d’éviter le pire.

Selon son entourage, le septuagénaire n’a pas supporté une dispute avec son épouse qui l’accusait d’avoir dilapidé 40 000 francs. Laquelle somme devait servir à subvenir à la ration du mois de la famille. Et lorsque la dame réclamait cet argent, son époux l’avait déjà gaspillé à d’autres fins. 666666666 Dans sa défense, le septuagénaire a tenté d’expliquer qu’il aurait fait œuvre utile avec cet argent. Il a promis de se battre pour le rembourser. Mais face aux besoins pressants, la dame n’a pas pu supporter. Et le ton est monté d’un cran. Omer, très acculé par son épouse, a donc décidé d’abréger sa vie, en se jetant dans un puits creusé dans la concession familiale. En arguant que son épouse ne devait pas le déranger, l’acculer, à ce point, pour une somme de 40 000 francs.

C’est son épouse et ses propres enfants qui vont crier au secours après que le pauvre a commis sont acte de désespoir. Il n’aura alors la vie sauve que grâce à l’intervention prompte des sapeurs pompiers, alertés par les voisins. Le pauvre septuagénaire est actuellement interné à l’hôpital régional de Bertoua.

© Cameroon Tribune : Pierre CHEMETE

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau