Deux bandits tués à Bonamoussadi

Après avoir agressé une dame mardi à Maképé, ils ont été pourchassés puis lynchés. Les corps sans vie de Sylvain T. et de Moïse M. se trouvent à la morgue de l’hôpital Laquintinie.

Voleur 2

Agés respectivement de 24 et 30 ans, ils ont subi la vindicte populaire mardi après-midi au quartier Bonamoussadi. Selon les éléments du commissariat du 12e arrondissement, ils avaient agressé une dame un peu plus tôt, lui arrachant son sac à main à Maképé, du côté du Bloc L. Les cris de la victime ont alerté voisins et passants. Ceux-ci se sont mis à la poursuite des braqueurs qui s’enfuyaient à pied. L’un des voleurs en possession d’une arme à feu tente de dissuader la foule en tirant en l’air. Sans succès. Une véritable marée humaine finira par se former derrière le duo de malfaiteurs. Une chasse qui mènera la foule jusqu’ au quartier Bonamoussadi, où l’un des malfaiteurs est pris.

Il reçoit coups de poing, gifles, coups de gourdins et de pierres. Il meurt sur place. D’autres poursuivants sont toujours derrière le voleur armé. Près de 500 personnes, de sources policières. Le bandit finit par escalader la clôture de l’hôpital de Bonamoussadi, et s’y réfugie. Peine perdue : ses poursuivants le traquent jusqu’à l’intérieur de l’établissement. Il reçoit le même traitement que son camarade. Les deux corps ont été enlevés par des éléments de la direction régionale de la police judiciaire.

Source:Cameroun Tribune

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau