Canada,Billets noircis: un Montréalais d'origine camerounaise arrêté pour fraude

La population a été avisée de prendre garde à un leurre grâce auquel des fraudeurs utilisent de la monnaie contrefaite recouverte d'une substance noire pour tromper leurs victimes.Le Montréalais Herman Fankem, âgé de 32 ans, a été accusé de fraude de plus de 5000 $ relativement à cette affaire.

Récemment, une victime présumée a acheté un espace publicitaire dans un journal afin de vendre une propriété commerciale. Peu de temps après, cinq hommes l'ont contactée et lui ont fait savoir qu'ils comptaient acheter cette propriété à l'aide d'une importante somme d'argent provenant d'Afrique du Sud.

Les billets de banque étaient cependant recouverts d'une substance noire et selon la police, les présumés fraudeurs ont demandé à l'homme de débourser de l'argent pour le coût du nettoyage des billets, et lui ont promis en retour une somme plus importante pour la vente de la propriété. Selon les autorités, la présumée victime a versé une importante somme d'argent aux hommes avant d'apprendre que les billets qu'elle avait reçus étaient faux.

La présumée victime a perdu environ 450 000 $, selon la police. Les autorités policières croient que le nombre de victimes pourrait être plus élevé, et demandent à toute personne ayant de l'information de communiquer avec elles. «Une fois que la victime est mêlée à ce leurre, il lui est très difficile d'en sortir. Elle y croit et les méthodes utilisées ne font que renforcer la croyance», a expliqué l'inspecteur Alan Spratt, de la Police de Toronto.

«Plusieurs des suspects impliqués dans ce genre de fraude sont très habiles à établir de bons contacts avec les victimes. Ils sont très brillants, ils sont très rusés et ils sont bien entraînés.» Selon l'inspecteur Spratt, les victimes de telles duperies doivent fréquemment payer pour une multitude de coûts grandissants, notamment le nettoyage de produits chimiques, les frais comptables et de douanes.

© Source : lapresse.ca

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau