Cameroun - Yaoundé: Un jeune homme bastonne son père

Lionel n’a pas supporté le fait que, son géniteur ait refusé de lui ouvrir la porte après une virée nocturne.

C’est une histoire rocambolesque qui vient de se passer dans la capitale camerounaise. Un garnement a infligé une correction corporelle à papa, parce que ce dernier a piétiné la tradition. Lionel qui officie comme laveur au lieu dit Coron, a complètement brisé l’autorité paternelle. Chaque fois qu’il rentre de ses balades nocturnes, c’est son père qui se charge de lui ouvrir la porte. Récemment, c’est sa petite sœur qui en a pris l’initiative puisque le chef de famille, en avait marre d’être gouverné par son rejeton récalcitrant.

Dès que le petit noctambule est entré dans la demeure familiale au lieu d’aller se coucher, il s’en est suivie une chaude empoignade entre lui et son géniteur. Le laveur de voiture qui voulait se faire respecter a dit à son papa, que la prochaine fois il ne pourra pas se montrer indulgent. Soulignons que notre compatriote a l’habitude, d’infliger de violents châtiments corporels à son pauvre père. En dépit des menaces proférées par le jeune, le papa a continué d’exprimer son indignation. C'est ainsi qu'est survenu un accrochage au cours duquel, tel un lion, l’enfant s’est jeté sur son parent et l’a copieusement bastonné.

Alertés par le grabuge, les voisins ont volé au secours de la victime. Le papa du petit «boxeur» a attendu le lendemain matin pour déposer une plainte, contre son fils au Commissariat de Police de Nkolndongo à Yaoundé. Les policiers n’ont pas du tout été tendres avec Lionel. Malgré le torrent de supplications, le dossier a été transféré au Tribunal d’Ekounou. En tant que parents, nos amis de la Police ont vraiment eu mal au cœur en apprenant ce qui s’était passé au quartier Coron.

Il est important pour eux de rompre les liens de la délinquance. Selon des témoignages, la famille aurait même tenté de soudoyer les forces de l’ordre pour enterrer l’affaire. Celles-ci se sont montrées inflexibles, leur objectif étant de mettre de l’ordre dans la société. Avis à tous les enfants qui profitent de leur fraîcheur physique pour casser l’autorité parentale.

© Lucien Embom | Cameroon-Info.Net

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau