Cameroun, Viol commis par le Sous Préfet de Meiganga: La Comicodi demande au Minadt de le relèver en procédure d'urgence

logo-comicodi271109300.jpg

Monsieur le Ministre, La Commission indépendante contre la corruption et la discrimination, a pris connaissance avec stupeur et révolte, de l'article parue dans le quotidien "Mutations" du 12 Avril, relatant les graves écarts de comportement de sieur Célestin Messi, sous-préfet de Meiganga.

Ce haut fonctionnaire se serait en effet rendu coupable d'un viol en bande, sur la personne d'une citoyenne.Sous réserve de toute enquête et de toute autre sanction, la commission exige fermement que ce sous préfet soit relevé de ses fonctions selon la procédure d'urgence.

Nous sommes en présence, avec cet autre cas, de la démonstration de la pourriture qui fait dorénavant la honte de notre pays où l'impunité, l'accès facile et subjectif aux écoles professionnelles et aux hautes fonctions, constitue l'une des principale source de la déchéance de l'autorité de l'Etat. Un le sous préfet a-t-il accédé à l'ENAM par voie de concours et si oui quel concours?

De braves camerounais de toutes les origines pétris de compétence, d'intelligence et de valeurs républicaines sont reclus dans la misère, la discrimination et des frustrations infinies, jamais appelés, pendant que de parfaits voyous, des cancres et des tricheurs sans foi ni loi, sévissent dans des postes de commandement. C'est inacceptable.

Dans l'attente d'un communiqué radio cinglant annonçant la relève de ce monsieur, la commission indépendante contre la corruption et la discrimination vous assure de sa haute considération./.

Le Président de la Commission

SHANDA TONME Médiateur universel

© Source : Comicodi.org

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 13/04/2013