Cameroun: Un violeur homosexuel arrêté

Ayuk T., 24 ans, a abusé d’un jeune vacancier en le menaçant avec un couteau et de l’acide.

Le petit Omar, 13 ans, élève à Foumban, a connu l’horreur pendant ses vacances passées à Douala. L’adolescent a été violé par le nommé Ayuk T., 24 ans , selon des informations de la gendarmerie qui a fini par lui mettre la main dessus. D’après les pandores, et plus précisément la brigade de recherche de Bonanjo, les faits se sont déroulés le 6 août dernier. Omar vend des vêtements au marché Nkolouloun. Arrive Ayuk qui lui propose de prendre dix des 13 tee-shirts constituant son stock.

Le petit accepte. Sauf que l’acheteur « miracle » dit ne pas avoir assez d’argent sur lui. Il embarque donc le vendeur sur sa moto, direction son domicile, sis à Youpwè. Là-bas, les rêves de bonne recette du petit Omar tournent au cauchemar : Ayuk l’a traîné dans sa chambre, et le menace avec un couteau et de l’acide. L’enfant sera violé des heures durant. Le forfait commis, le bourreau reconduit sa victime jusqu’au lieu dit Hôtel de l’air, non sans réitérer des menaces pour prévenir toute dénonciation.

Quelques jours plus tard, la nourrice d’Omar (le petit passe ces vacances au quartier Bonamoussadi) constate des attitudes étranges chez l’adolescent : entre autres choses, il est désormais accroché au téléphone pour des sms… Elle s’en empare. Un message lui met la puce à l’oreille. Elle examine le gamin et constate les dégâts. L’enfant est conduit à l’hôpital.

La famille porte plainte. Arrêté par la gendarmerie, Ayuk passe aux aveux, et dit ne pas être attiré par les femmes. Il aurait embrassé l’autre « chemin » pendant ses années de collège, dans un internat. Au moment où nous allions sous presse, il devait être déféré au parquet.

© Alliance NYOBIA | Cameroon Tribune

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau