Cameroun: Un quadragénaire décapite son père à Souza

Philippe Ndouyou réclamait à son géniteur, Thomas Tchouya, une part dans le produit de la vente de la maison familiale.

Le drame s’est produit hier en matinée à Souza. Philippe Ndouyou, 47 ans, sans profession connue, débarque chez son père. Une tension couve entre les deux hommes depuis peu. Plus précisément, depuis que Thomas Tchouya, 76 ans, a vendu la maison familiale, sise vers le centre commercial de Souza. Montant de la vente, 1,7 million F. De sources policières, le fils réclamait sa quote-part. En vain.

Hier donc, l’affaire s’est dénouée. Tragiquement. L’échange entre père et fils tourne à l’affrontement physique. Au cours du combat, Philippe Ndouyou s’empare d’un tesson de bouteille et s’en sert. Son père est saigné comme un goret. Il s’écroule. Il est encore vivant cependant. Son enfant décide alors d’en finir. Pour cela, une machette est mise à contribution. Philippe frappe, visant notamment la gorge, jusqu’à ce que mort s’ensuive. Le septuagénaire est décapité.

Passé le moment de furie, Philippe Ndouyou, désormais orphelin de père, a comme une prise de conscience. En tout cas, selon nos sources, c’est volontairement qu’il se rend à la brigade de gendarmerie de Nkapa, localité voisine de Souza. Il y est actuellement détenu pour homicide volontaire. La dépouille de feu Thomas Tchouya a été admise à la morgue de l’hôpital de Mbanga.

© Alliance NYOBIA | Cameroon Tribune

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau