Cameroun - Meiganga: Il viole sa mère - Le fils a reconnu les faits après une enquête ouverte à la gendarmerie

Le fils a reconnu les faits après une enquête ouverte à la gendarmerie. Dans la nuit du 26 au 27 octobre derniers, Aboubacar Yerima, 27 ans, a violé sa mère, Amina Mbieng âgée de 55 ans.

femme-violee121007180.jpg

En effet, le jeune homme, qui partage le même toit que sa maman, s'est rendu le 15 octobre dernier au village Yambaka situé à 90 kilomètres de Meiganga sur la route de Ngaoundéré. Il y est allé pour travailler comme manœuvre dans un chantier de construction d'une maison. Quelques jours après, il est revenu à Meiganga pour rendre visite à sa maman. A l'arrivée de son fils, aux environs de 23 h, la maman se réveille brusquement.

Elle attache un pagne, puis, sert le repas à son fils. Ce dernier qui tenait une bouteille de bière à moitié pleine, oblige sa maman à partager cette boisson avec lui. Amina Mbieng se sert sans hésiter. Après avoir pris deux verres de bière, elle est plongée dans un sommeil profond. Aboubacar en profite pour accomplir sa sale besogne. C'est le 27 octobre aux environs de 10 h, que la vieille femme est découverte par sa sœur Mbieng Khadidja venu la chercher pour se rendre au champ. Transportée à l'hôpital inconsciente, le liquide spermatique qui a été trouvé sur elle a permis au médecin d'affirmer qu'elle a été droguée puis violée.

Soupçonné par sa mère, Aboubacar Yérima a été rattrapé par les éléments de la gendarmerie de Meiganga au moment où il tentait de quitter la ville. Au cours de l'enquête qui a été ouverte, le fils a reconnu les faits. Il sera présenté au procureur de la République afin qu'il réponde de son acte. Mais déjà sa maman s'oppose à une quelconque action judiciaire sous prétexte que son unique enfant est sous l'emprise des forces maléfiques et par conséquent il doit être délivré. Elle a sollicité l'intervention du lamido qui ne s'est pas encore prononcé.

© Charles Mahop | Le Jour

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau