Cameroun: Le vigile vole 10 millions F

C’est dans un bus Vip d’une compagnie de la place, au niveau d’Edéa, que Bongana C., né en 1987 à Touboro, a été rattrapé par la gendarmerie dimanche dernier.

Argent 1

Autour de lui sa femme et ses deux enfants, entre ses jambes, un sac contenant quelque sept millions de francs. CT a appris ce mercredi que l’homme, vigile dans une société de gardiennage bien connue, tentait ainsi de quitter Douala après avoir soulagé d’une dizaine de millions F la dame dont il était censé assurer la sécurité. De sources proches de l’enquête, le vigile était en poste dans une demeure à Bonapriso.

Dimanche dernier, la patronne, qui tient une salle de banquets, va à la messe, laissant sa ménagère à la maison. Elle a cependant oublié de fermer sa chambre à clé. La ménagère sort aussi, et c’est là que l’ami Bongana a l’idée d’aller fureter dans ladite chambre. Il est alors seul dans la maison. La «fouille » donne une dizaine de millions. Le vigile décide de tout plaquer. Il met un frère dans la confidence et lui remet un quart du magot, environ 2,5 millions F.

Ce dernier l’aide dans les préparatifs de son départ. Mais le coup sera découvert, et les forces de l’ordre alertées à temps. Le vigile-voleur est donc cueilli, et l’argent récupéré. Du moins la part qu’il transportait. Son complice reste introuvable. Aux dernières nouvelles, sa femme et ses enfants sont libres. Lui, non.

© Alliance NYOBIA | Cameroon Tribune

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau