Cameroun - Faits divers: Agressé pour sorcellerie présumée

Lundi 7 août, aux environs de 13h, Hervé T., vendeur de rideaux est sauvé des mains d'une foule furieuse qui le soupçonne de sorcellerie, par des éléments du commissariat du 3e arrondissement à New-Bell.

En effet, des membres de la famille de Magloire G., un ami de l'accusé, interné à l'hôpital Laquintinie depuis quelques jours, le soupçonnent de vouloir «vendre» leur frère «dans la sorcellerie». Ce lundi, pendant qu'Hervé T. attend d'être servi dans une gargote non loin du lycée de New-Bell, le neveu de Magloire G., armé d'une lame de rasoir, décide d'en finir avec lui si son oncle ne recouvre pas la santé.

Heureusement, des passants s'interposent. Selon la famille du malade, samedi dernier, Hervé T. a insisté pour rendre visite à leur frère à l'hôpital, contre leur avis. Finalement, le visiteur est repoussé dans un premier temps par les vigiles, puis une seconde fois par les policiers de l’hôpital. «On en a marre de la sorcellerie d'Herve T. ici au quartier. L'autre jour il est allé rendre visite à une femme qui venait d'accoucher. Dès qu'il est parti, le bébé est mort, alors qu'il n'était pas malade», explique une tante du malade. Rendues au commissariat, les deux parties ont été relâchées après audition.

© Germaine MAMA (Stagiaire) | Cameroon Tribune

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau