Cameroun : Deux agresseurs brûlés vifs à Garoua

Le quartier Ngalbidje de Garoua a été, vendredi dernier, le théâtre d’un vrai scenario hollywoodien.

incendie-1.jpg

Deux braqueurs pris en flagrant délit, sont passés par le bûcher. La population en furie les a incinérés non loin de l’ancien cimetière de ce quartier attenant la base aérienne 301 de Garoua . Selon les témoignages recueillis sur le lieu du drame, les deux malfrats auraient loué les services d’un moto-taximan pour les conduire dans un village.

Chemin faisant, les deux bandits se seraient jetés sur leur transporteur, pour lui ôter la vie. A l’aide d’une arme blanche, ils ont égorgé l’infortuné avant de s’emparer de sa motocyclette. Malheureusement pour eux, des chasseurs qui passaient par là ont vécu une partie de la scène.

C’est alors que la chasse à l’homme commence. La population est tout de suite mise à contribution pour rattraper les deux hommes. Ils seront maîtrisés au niveau de l’ancien cimetière de Ngalbidjé, où ils seront molestés, avant d’être brûlés. Autour de 20h vendredi dernier, les trois corps étaient encore à leur place, attendant l’arrivée des experts judiciaires.

© Cameroon Tribune : DIKWE FODAMBELE

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau