Cameroun - Bamenda: Un homme perce le ventre d'un bébé de 02 ans après avoir décapité sa maman

Pleures et douleur ont caractérisé l’atmosphère de GTTC Street Nkwen Bamenda où un homme a tranché le cou de sa femme et transpercé le ventre de leur bébé à l’aide d’un poignard dimanche le 29 décembre 2013.

Couteau sang

Le nommé Mbew Gilbert natif du département de Ndonga Amantung dans la région du Nord-Ouest chauffeur de taxi vivait avec une fille Emelda Bih depuis trois ans sans acte de mariage. Selon la mère de la fille cette relation était un véritable enfer car les coups de poing de Gilbert étaient le pain quotidien de sa fille durant les trois années qu’ils ont passées ensemble. Vu cet état de chose sa maman l’a sommé de quitter Gilbert. Elle a même porté main forte à sa fille pour la récupération de quelques effets malheureusement Gilbert les a trouvées en pleine opération et a confisqué le bébé. Néanmoins la belle-mère est rentrée avec sa fille laissant Gilbert avec son enfant. Ce qui conduira à la tragédie de Dimanche commence le samedi 28 décembre 2013 lorsque la maman d’Emelda l’envoie en ville récupérer un colis.

Au retour Emelda décide de faire une flânerie chez son gar qu’elle n’avait pas d’ailleurs barré sous prétexte d’aller récupérer le bébé. Sa mère lui a demandé de rentrer directement à la maison mais cet ordre n’a pas été exécuté. Elle a voulu la suivre cette nuit mais son mari a préféré qu’ils attendent le matin. Dimanche matin elle s’est rendue chez Gilbert accompagné de son mari ; Gilbert se trouvait dans la chambre avec Emelda. La porte était bloquée de l’intérieur. Elle s’est mise à cogner en demandant à Elmeda de sortir. Mais elle lui a répondu que Gilbert a fermé la porte et a empoché les clés.

La mère d’Emelda a élevé la voix en disant à son beau-fils d’ouvrir la porte et de faire sortir sa fille. Mais Emelda fut terrifiée par la réaction de Gilbert au lieu que ce dernier se dirige vers la porte il a plutôt pris une machette. Emelda a crié à l’intérieur en disant : « Gilbert ma mère te demande d’ouvrir la porte mais que fais-tu avec la machette ? » Ayant suivi ces paroles la mère d’Emelda est parti chercher secours sans toutefois savoir que c’était les dernières paroles de sa fille car à l’intérieur de la chambre Gilbert avait saisi la pauvre fille par étranglement et la tranquillement zigouillé. Il était trop tard quand le secours sont venus casser la porte de la chambre.

Emelda était couchée dans une mare de sang avec une tête presque coupée. Le tristement célèbre Gilbert était assis sur une chaise serrant le bébé contre lui par la main gauche et sa main droite tenait un couteau menaçant de tuer le bébé si quelqu’un essayait d’entrer dans sa chambre. La police fut alertée mais elle n’a pu envoyer que deus éléments qui n’ont pas inquiéter Gilbert malgré les menaces de le tuer s’il ne remettait pas l’enfant. Tous les enfants déployés par la police pour qu’il remette l’enfant avant qu’il ne soit arrêté sont tombé dans l’eau et Gilbert serrait de plus en plus le bébé contre lui. Alors la population a commencé à lui lancer les pierres mais miraculeusement aucune de ces pierres ne l’a touché et pourtant il n’avait pas bougé de la chaise. Fatigué de voir cette foule devant lui il a planté le couteau dans le ventre du bébé de telle sorte que les intestins se sont échappés du ventre.

Cet acte a révolté un taximan moto qui a sauté sur ce Gilbert lui a flanqué quelques coups de poing avant d’arracher le bébé entre ses mains et l’amener à l’hôpital. C’est ainsi que toute la foule se rua sur lui lui infligea une bonne raclée jusqu’à l’évanouissement. N’ayant pas eu de secours il mourut quelques heures après. Le bébé se trouve actuellement à l’hôpital sous des soins tandis que le corps d’Emelda a été transporté pour être enterré.

@Source: Cameroon Report

www.237online.com

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 12/01/2014