Cameroon : Une faussaire arrêtée à Bépanda

Dans le disque dur de son ordinateur du cybercafé Futura, situé à l’axe lourd Bépanda, de nombreux documents appartenant à certains hauts responsables du pays.

Feyman051109430 1

Notamment, le cachet scanné du délégué régional à la Sûreté nationale, des autorisations de sortie et d’entrée , la signature du ministre des Arts et de la Culture, le certificat de conformité de l’Agence de la Norme, une licence de convention des Nations unies sur le contrat de vente internationale d’objets d’art issus de la Commission nationale anti-corruption (Conac), les cachets de certains expatriés etc.

D’après des informations obtenues de sources concordantes, JM Zebaze proposait ses « services ». C’était 5000 F le (faux) document. Arrêtée vendredi dernier par des éléments du Groupement mobile d’intervention (Gmi), la jeune dame a été transférée dans les services e la police judicaire à Bonanjo. Les documents ont été saisis et une enquête est en cours.

© Cameroon Tribune : Mireille ONANA MEBENGA

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau