Bépanda: mort mystérieuse

Qu'est-ce qui a bien pu amener Jean-Pierre Wagni du côté de l'entrée du Groupe scolaire La Vigne, cette nuit du 29 au 30 mars 2013? L'intéressé ne répondra jamais à cette question. Son corps a été découvert samedi aux aurores par le comité de vigilance de ce coin de Bépanda. Gisant au pied d'un immeuble en chantier de trois niveaux. Il donne l'alerte et l'information remonte jusqu'à la Brigade de gendarmerie de Bépanda, dont les éléments descendent sur les lieux.

Sur place, dans la foule de curieux, personne ne se souvient l'avoir jamais rencontré. On n'arrive pas à mettre un nom sur son visage. Une lacune rapidement comblée par les pièces d'identité récupérées sur le corps. Un cordon de sécurité est établi et une première inspection de l'endroit permet de retrouver des traces du décédé au premier étage: Qu'est-ce qu'il y faisait? S'est-il jeté dans le vide? Des interrogations auxquelles on ne pourra répondre qu'à la suite de l'enquête ouverte à la Brigade de Bépanda, pour déterminer les causes et les circonstances exactes de la mort de Jean-Pierre Wagni. Il venait de fêter son 36e anniversaire, le 24 mars dernier.

© R.D. | Cameroon Tribune

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau