Accusé de viol par une fillette, le vieux Obam exhibe son sexe devant le juge coutumier de Zoétélé

Au quartier Ma’an de Zoétélé, ça ne bruit que du viol dans lequel est empêtré un célèbre moto taximan de la localité. Obam est son nom. Il est accusé par K.K la fillette de sa voisine.

Vieillard 472x319

Dans la plainte que celle-ci a déposée pour le compte de son enfant, elle indique avoir constaté, au retour d’une course au petit marché du village, que la démarche de K.K. n’était plus la même.A voir cette dernière marcher même avec des pieds nus, on avait l’impression qu’elle avait porté des chaussures à talons, affirme cette dernière Mieux, lorsqu’elle pressa de questions sa fille, cette dernière lui révèla avoir été violée par le vieux Obam, célèbre moto taximan de Zoétélé. Chez le chef de quartier,la victime a déclaré avoir rencontré le vieux Obam en cours de route. «Il m’a demandé de m’accompagner gratuitement avec sa moto. Ce que je n’ai pas refusé.

Après ma promenade, il m’a entrainée chez lui pour me faire ça», confiera-t-elle. Dans les détails de son calvaire vécu chez le moto taximan, la jeune fille âgée de 17 ans explique que le vieux l’a poussée sur son lit, enlevé ses sous vêtements, la délesté de son pagne. Et comme si celà ne suffisait pas ajoute t-elle, le vieux lui a demandé de lui faire une fellation. Et une fois ces actes impudiques accomplis, Obam l’a sauvagement violée.

Le diagnostic du gynécologue du Centre de santé de Zoétélé fait état d’une déchirure récente de l’hymen et des lésions au niveau de la vulve. Que de lourds commencements de preuves, selon les limiers, ne militant nullement en faveur du mis en cause. Timorée à l’idée d’être privé de liberté, le vieux Obam plaidera l’impuissance. Plus cocasse, il exhibera son troisième pied, comprenez son sexe, devant le chef de quartier.Selon lui, vu la grandeur et la grosseur de sa machine, il lui est impossible de faire son “travail” sur la jeune fille. Un test a même été sollicité avant son déferrement. Zoétélé est un village situé dans la région du Sud et dans le département du Dja-et-Lobo.

Yolande Tankeu/ Camer.be

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau