Yaoundé: Un taximan tué et mutilé

Le phénomène de l'insécurité va crescendo dans nos cités.

taxi.jpg

Le phénomène de l'insécurité va crescendo dans nos cités. Il ne se passe plus de jour sans que l'on ne déplore une perte en vie humaine. La série noire qui a frappé le quartier Mimboman n'a pas étouffé les crimes similaires disséminés dans nos villes, notamment celui rappelé dans notre précédente édition (Mbalgong) ou encore celui qui est encore frais dans nos mémoires à savoir: l'assassinat brutal d'un certain jean Claude, 26 ans, taximan habitant le quarter Carrière à Yaoundé. Ce jour-là, comme à l'accoutumée, Jean Claude commence très tôt à vaquer à son occupation.

Après quelques heures en zone urbaine, il est pris en course pour Soa (périphérie de Yaoundé) par des personnes au dessus de tout soupçon. Il est alors loin de s'imaginer que son séjour sur terre va à son terme. Et comment? Il est violemment brutalisé par ses bourreaux de circonstance, qui vont l'assassiner atrocement en éventrant sa tête pour extraire son cerveau. Ses organes génitaux ont été enlevés y compris son véhicule pour une destination inconnue. Sa famille inconsolable a procédé à son inhumation, le weekend dernier dans son village natal à Bamendjou. Une enquête a été ouverte pour faire toute la lumière sur ce énième meurtre.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau