Tragédie sur la route Douala-Nkongsamba: un véhicule arrache la vie à deux membres d’une famille

L’accident est survenu ce mardi 5 mars 2013, au lieu dit carrière sur l’axe lourd Douala-Nkongsamba.

Après une longue journée de travail, le Maréchal de logis chef Michel TISIK, en service à la Brigade de la gendarmerie territoriale D’EBONE, fera un arrêt chez sa compagne et prendra à bord de sa moto, deux de ses enfants en direction de MANJO, où il devait faire des courses. Malheureusement, ceux-ci n’atteindront pas leur destination. A mi-chemin, au lieu dit carrière, sur l’axe lourd Douala-Nkongsamba, ils seront fauchés par un véhicule en allure au environ de 16h 30mn.

De source bien introduite, le Maréchal de logis chef, tentait d’effectuer un dépassement près d’un gros porteur, dans cette manœuvre, ce dernier se retrouvera nez à nez avec une voiture de marque Toyota Corola, qui roulait à vive allure. C’est alors que le pire se produira. Le choc sera très violent si bien que, Michel TISIK et l’un de ses enfants le nommé Mathieu BOUBA, âgé de 5 ans, élève à l’école maternelle Saint-Jean Apôtre de MANEGOLE trouveront la mort sur place.

La moto, complètement endommagée, sera irrécupérable, l’autre enfant MAMBA Jacqueline, âgée de 3 ans, grièvement blessée a été conduit de toute urgence à l’hôpital régionale de Nkongsamba. De source médicale, cette dernière serait actuellement sans danger. Les deux corps ont été déposés à la morgue de la garnison militaire de Nkongsamba. Dès l’annonce de cette triste nouvelle, la mère des enfants ASSANA OUMAROU, s’est écroulée et a perdu connaissance. Il aura fallu plusieurs heures de réanimation pour quelle s’en remette. La mort subite de Mathieu BOUBA et de son père survient deux semaines après que ASSANA OUMAROU venait de perdre son dernier enfant princesse MANBIK, un nourrisson de 5 mois.

© Armand-Rodolphe DJALEU | Cameroon-Info.Net

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau