Des hommages à la famille du Dr Ella. Guy Patrick Ella a été tué, de meme que son epouse et leurs 5 enfants, dans un accident de la circulation

Le week-end dernier, de nombreux amis ont pris part aux obsèques du couple et de leurs cinq enfants décédés dans un accident de la circulation.

C'est un drame familial qui a ému la nation. Difficile alors de se frayer un chemin dans la cour et à l'intérieur de la chapelle de la morgue du Centre hospitalier et universitaire de Yaoundé (Chu). Vendredi dernier, le Chu s'est avéré trop étroit pour contenir les proches, amis, collègues et, surtout, des curieux venus nombreux prendre part à la mise en bière du Dr Guy Patrick Ella, 37 ans, et de son épouse, Agnès Léonie Ella Nyate Mbengono, 35 ans. Ce couple et leurs cinq enfants sont morts le 27 juillet dernier des suites d'un accident de la circulation survenu sur l'axe Kribi-Edéa. Le véhicule que conduisait Guy Patrick Ella a été percuté par un camion.

Ce qui a coûté la vie à ses sept occupants. Ainsi s'achevait l'existence terrestre de toute une famille. Inconsolables à la morgue du Chu, leurs proches avaient encore du mal à s'y faire. En plus des gerbes de fleurs, des messages de soutien étaient brandis par les amis des disparus. Les pleurs et les cris fusaient de part et d'autre. Lorsque les cercueils sont installés dans les corbillards, la douleur est vive. Chacun y va de son expression. On se roule au sol ou on se tape dessus. Peu importe. C'est dur. Sur les corbillards, les photos des sept disparus sont affichées. Même les curieux qui sont venus compatir et qui n'avaient probablement aucun lien avec les décédés n'ont pas pu retenir leurs larmes.

Les enfants, Anne Kendra Ndanga, 4 mois, Mathieu Morel Ella Essame, 6 ans, Yohan Oscar Ella Mayer, 8 ans et Maelys Rénée Munjongue, 10 ans, sont dans tous les cœurs. Ils en rajoutent à l'émotion. Le Directeur général du Chu, Maurice Nkam, et une bonne poignée de son personnel qui ont pris part à cette levée de corps se montrent tout aussi meurtris. Une tragédie qui a quelque peu bouleversé Hilaire Tchuenté, un enseignant de Guy Patrick Ella, lorsqu'il était en classe de première D au lycée de Loum. «J'ai appris la nouvelle dans les médias. J'ai tenu à faire le déplacement pour rendre hommage à Guy Patrick.

Je me souviens de lui comme d'un élève très assidu en classe. Même après ses études secondaires et universitaires, nous sommes restés en contact. C'est dommage que lui et toute sa famille périssent dans de telles circonstances», se désole Hilaire Tchuente. Rigobert Ebo, un proche de la famille, chante pour se consoler. «Guy Patrick Ella était le sixième fils d'une famille de 12 enfants. C'était un homme très gentil. Seul Dieu sait ce qui est arrivé à toute cette famille que nous pleurons», se lamente-t-il. Après une escale dans leur résidence d'Odza, les dépouilles ont été conduites au village natal du Dr Guy Patrick Ella. A Mbokola dans le département du Moungo.

© Prince Nguimbous | Le Jour

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau