Cameroun : Un nourrisson meurt étouffé à Kekem

L’incident s’est produit lundi soir en l’absence de ses parents. La famille Biakop dans l’arrondissement de Kekem, département du haut-Nkam est en deuil depuis lundi soir.

Laurenne126609055694 art

En effet, leur dernier fils, Junior Biakop Chonchui, âgé seulement de cinq mois, est décédé lundi soir après s’être étouffé avec un sachet plastique blanc avec lequel il jouait. Selon le père, Roméo Biakop, un proche de la famille est arrivé ce soir là et a frappé à la porte. La serrure étant déjà rouillée, la mère Léa Jepde ne parvient pas à ouvrir la porte et fait appel au père. Les deux parents s’unissent pour débloquer la serrure et délaissent l’enfant dans la chambre.

A leur retour, le plastique avec lequel le nourrisson s’amusait se trouve dans sa bouche et l’étouffe visiblement. Il est d’ailleurs raide. Les parents ôtent le plastique qui est imbibé au bout d’un peu de sang du bébé, qui reste toujours raide. Transporté de toute urgence à l’hôpital de district de Kekem, le petit Junior rendra l’âme quelques minutes plus tard, malgré les incessants mouvements de bouche à bouche pratiqués par sa mère avant l’arrivée à l’hôpital. C’est la mort dans l’âme que les parents ont enterré leur fils mardi après-midi. Ce drame intervient un peu moins d’un mois avant l’entrée en vigueur de l’interdiction de l’utilisation des emballages plastiques non biodégradables.

© Cameroon Tribune : Eric Vincent FOMO

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau