Cameroun: Il tue son fils pour 10 000 frcfa

Les faits se sont déroulés à Nyalla jeudi dernier. Comme cela lui arrive parfois, Yves Mekinda, la trentaine passée, inflige une bastonnade à son fils de 12 ans.

cadavres-burundi1.jpg

L’enseignant vacataire s’est aperçu qu’il lui manque la somme de 10 000F. Ses soupçons se portent aussitôt sur son rejeton, dont l’éducation n’est pas de tout repos. Le père célibataire voit rouge. Il se saisit de l’enfant et lui administre une leçon mémorable. Trop mémorable pour que le corps de l’élève en classe de 6e dans un établissement privé de la place résiste.

Il décède dans la nuit du 1er au 2 août 2013. C’est au petit matin de vendredi qu’Yves Mekinda découvre le corps sans vie de sa progéniture. Il annonce la nouvelle aux voisins. Mais auparavant, il a pris le soin de laver la dépouille et de l’habiller. Les voisins, qui ont tout suivi de la bastonnade de la nuit, saisissent les forces de police, qui appréhendent le suspect. Yves Mekinda a été conduit à la Division régionale de la police judiciaire du Littoral où l’enquête se poursuit.

© Cameroon Tribune : Rita DIBA

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau