Cameroun - Drame: Une jeune dame égorgée à Ngaoundéré (Adamaoua)                 

Les faits remontent dans la nuit du 6 avril 2017. C’est son époux qui a fait la découverte macabre.

Ville de Ngaoundéré Archives

Dans son édition du 10 avril 2017 le quotidien Le Jour rapporte qu’à Ngaoundéré dans la Région de l’Adamaoua, une dame âgée de 23 ans a été égorgée. A en croire le journal les faits remontent dans la nuit du 6 avril 2017. C’est l’époux de la victime qui a retrouvé aux environs de 22 heures, le corps sans vie de sa femme. Tout près d’elle, se trouvaient ses deux fils respectivement âgés de 4 mois et de 3 ans. Ils étaient endormis. Issa Hassan âgé de 31 ans caissier principal dans un restaurant dans la ville n’a pas pu contenir son émotion lorsqu’il a fait cette découverte. Ayant alerté le voisinage par ses cris, on le retrouvera évanoui.

Sur les raisons qui peuvent justifier ce meurtre, le quotidien rapporte que «selon diverses sources policières et à la légion de gendarmerie, l’assassinat de la jeune dame dans son foyer s’apparente à un règlement de compte». Toutefois les habitants du quartier Yarbang ne la connaissent pas comme une femme à problèmes. «Elle est toujours chez elle. Elle ne sort que pour aller à la boutique ou au marché. Elle salue toujours ses voisins. Nous sommes tristes et consternés par ce qui lui est arrivé», témoigne Fadimatou Nenné amie de la défunte. Le quotidien dit avoir appris que selon les enquêteurs, la victime aurait reçu la visite de deux criminels. Ce sont ces derniers qui l’ont tuée. Selon la tradition musulmane la victime a déjà été enterrée.

Il faut dire qu’à la veille de ce drame, cinq repris de justice ont été interpellés dans le quartier Yarbang. Ces derniers avaient en leur possession une arme de guerre, des munitions et 31 motos.

Par Liliane J. NDANGUE | Cameroon-Info.Net

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau