Cameroun - Drame - Sur la route de Soa: 5 morts dans un accident de la circulation dont l'unique fils d'Ama Tutu Muna

L’accident qui a eu lieu dans la nuit du vendredi 07 à samedi 08 février 2014, compte parmi les victimes, le fils d’Ama Tutu Muna, ministre des Arts et de la culture.

Efemi k muna 001 ns 350

Au petit matin de la journée du samedi, 8 février, en pleine semaine de la jeunesse, la scène macabre qui se présente, laisse les usagers de la route sans voix. Excès d’alcool ? Soirée trop arrosée ? Imprudence du chauffeur ? Excès de vitesse ? Difficile de décrire les mobiles du tragique drame. Selon des informations collectées, le grave accident de la circulation qui a eu lieu sur l’axe routier Yaoundé–Soa, une banlieue universitaire, dans la nuit du vendredi 7 au samedi 8 février 2014, aux premières lueurs de la journée, a fauché la vie de 3 des cinq jeunes gens à bord d’une voiture de marque ML. Parmi les trois corps sans vie, celui d’Efemi Kwenti Muna, fils d’Ama Tutu Muna, ministre des Arts et de la culture (Minac).

Ce dernier devait fêter son 27ème anniversaire le 15 mars prochain. Mekok Kafanish Alexandre William, 25 ans et Wong Abath Florentin, 31 ans, sont également les deux autres jeunes qui ont trouvé la mort sur le coup. A la découverte de l’accident macabre, dans la foulée, une dame, en traversant la route pour porter secours aux accidentés a également trouvé la mort, happée par un grumier qui roulait à tombeau ouvert. Selon des témoignages, c’est aux environs de 03h 45 du matin, que les corps ont été découverts. «Preuve que, l’accident à certainement eu lieu dans la nuit et du coup, nous ne pouvons dire avec exactitude ce qui s’est passé », précise un jeune homme retrouvé sur les lieux. A la découverte des dégâts causés sur 3 poteaux électriques que le véhicule aurait percuté, l’on peut constater le niveau de la brutalité et de la violence du choc. L’épave du véhicule, une Mercedes de marque Mac Laurent, immatriculé « Ce 367 FA » qui aurait ensuite fait plusieurs tonneaux avant d’achever sa folle course sur la chaussée, en dit long.

Collusions spectaculaires

Outre la course dévastatrice du grumier, l’on a été pris de frayeur, à cause des enjambées des camions de la société Hysacam qui, malgré la gravité de l’accident, ont à leur tour, manqué de prudence. C’est de justesse qu’on a évité une hécatombe. Alors que nous allions sous presse, les nouvelles ne sont pas très bonnes pour la jeune fille et le chauffeur, transpostés aux urgences. Si ce dernier est encore sous surveillance médicale intensive, la jeune fille quand à elle a succombé à ses nombreuses blessures, le 10 février dernier. Résultats, ce sont au total 5 personnes qui ont trouvé la mort dans cet accident de la circulation.

Il se raconte que c’est suite à une descente de la gendarmerie de Soa, sur les lieux, après une fouille de la Mercedes, qu’on découvre à l’intérieur, un téléphone portable et une enveloppe sur laquelle était portée « Ama Tutu Muna ». Des indices qui ont permis de joindre la ministre des Arts et de la culture. Une fois sur les lieux Ama Tutu Muna, qui porte en ce moment le deuil de son fils et de tous ceux qui ont péri lors de cet accident, est inconsolable.

© Florette MANEDONG | Le Messager

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 12/02/2014