Cameroun - Drame: Le corps sans vie d’une étudiante découvert devant son domicile

La nommée Sasha a été retrouvée morte mardi dernier, au lieu-dit Transformateur Ngousso à Yaoundé. Les habitants du quartier Ngousso, dans l’Arrondissement de Yaoundé 2ème, n’en reviennent presque pas.

Ils se sont réveillés scandalisés par la découverte du corps de Sasha devant son domicile. D’après des informations collectées auprès de la famille éplorée, notamment les propos de l’oncle de la victime, la jeune fille aurait reçu un coup de fil dimanche soir autour de 19h30. Elle a juste eu le temps de dire au revoir à la femme de son oncle, et se serait rendue au lieu du rendez-vous.

La jeune fille de 21 ans, étudiante en 3ème année à l’Université de Yaoundé I, n’est pas rentrée à la maison ce jour. D’après les dires recoupés au lieu du crime, c’est lundi que Sasha essaye de joindre son oncle pour lui dire qu’elle va mal. Peu de temps après, un jeune homme lui prend le téléphone et déclare à son oncle: « L’heure est grave », et ensuite il désactive le téléphone de la victime. Inquiet, il va se lancer à la recherche de sa nièce mais sans succès. C’est mardi, aux environs de 5 heures du matin, qu’il entend un bruit à sa porte. Lorsqu’il sort, il fait la découverte macabre du corps sans vie de sa nièce.

Le pantalon slim jeans qu’elle portait était ouvert légèrement au-dessous de ses fesses, et elle ne portait pas de sous-vêtements. Le premier rapport médical indique qu’elle a été droguée, violée puis étranglée. Le Commissaire dudit arrondissement, rendu sur les lieux du drame, s’est saisi de l’affaire. Deux jours plus tard, la copine de la victime avoue avoir aperçu cette dernière au niveau du call box avec un jeune homme du quartier, le jour de sa disparition. La call-boxeuse confirme cette information en ajoutant que c’est chez elle que le jeune homme a passé le coup de fil.

Le jeune homme recevra par la suite une convocation et passera aux aveux. Il avoue avoir drogué la jeune fille avant d’abuser d’elle. Mais il ne reconnaît pas l’avoir étranglée. Il indique qu’elle a perdu connaissance et pris de panique, il est venu la laisser devant leur domicile, aidé par l’un de ses amis. Il a été déféré à la Prison Centrale de Kondengui depuis vendredi. Son complice, l’un de ses amis qui l’a aidé à transporter le corps, court toujours.

© Marguerite A. NDIEH | Cameroon-Info.Net

Commentaires (3)

1. Elvis kee 07/05/2013

Peut etre ce son habitude, il doit perir en prison avec son complice car ce sont des crimineles! le gouvernement en plus doit etre severe sur cet affaire!

2. Elvis kee 07/05/2013

Peut etre ce son habitude, il doit perir en prison avec son complice car ce sont des crimineles! le gouvernement en plus doit etre severe sur cet affaire!

3. papin 07/05/2013

les filles faitent attention...

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau